PARTICULIERS

Le paiement sans contact, comment ça marche ?

Depuis la crise du coronavirus, le paiement sans contact a connu une forte accélération. Il est rapide, facile et permet de respecter les gestes barrières. Mais comment s’en servir ? Quelles sont les limites de ce moyen de paiement ? Et surtout, est-il sûr ? Tour d’horizon.

 

Comment fonctionne le paiement sans contact ?

Approcher sa carte bancaire d’un terminal de paiement, attendre la confirmation que celui-ci a bien été effectué et… c’est tout. La technologie NFC (« Near Field Communication » en anglais), appelée en français « Communication en Champ Proche », permet de régler vos achats sans avoir à composer le code secret de votre carte bancaire.

 

Cette technologie, également utilisée pour valider des titres de transports, permet l’échange d’informations entre deux objets situés à moins de 10 centimètres. Dans le secteur bancaire, elle permet aux clients de régler leurs achats depuis 2007.

 

Notre conseil : vérifiez que votre carte bancaire est équipée de cette fonctionnalité.

 

En regardant la mention présente sur votre carte, ou en vous rendant sur votre espace client, vous pouvez vérifier que votre carte bancaire est dotée du paiement sans contact, et, au besoin, vous pouvez gratuitement activer/désactiver cette fonctionnalité. Vos offres de cartes bancaires VISA Classic, VISA Premier, VISA Infinite, et VISA à autorisation systématique, prévoient cette modalité de paiement.

 

Quelles conditions pour régler sans contact ?

Première condition, votre achat doit être inférieur à 50 euros. Ce plafond, auparavant fixé à 30 euros, a été relevé par ordonnance du 8 mai 2020, à la sortie du premier confinement, afin de limiter les contacts physiques lors des achats.

 

Seconde condition, le total de vos achats ne doit pas excéder un certain seuil en une journée, une semaine ou un mois. Au-delà, afin de vérifier que l’usage de votre carte n’est pas frauduleux, votre banque vous demandera de composer votre code confidentiel. La réglementation a fixé un seuil maximal de 150 euros de paiements sans contact successifs ou cumulés, ou 5 opérations, seuil variable selon les banques.

 

Ces seuils sont remis à zéro si un règlement par carte bancaire avec composition du code confidentiel a lieu, par exemple si l’un de vos achats excède 50 euros. Un retrait au distributeur a le même effet.

 

Cependant, les banques du groupe Crédit du Nord ont choisi de fixer un plafond de paiement moins élevé, pour pouvoir vous alerter plus tôt en cas de suspicion de fraude. Ce seuil se situe à 140 euros pour les offres VISA Classic, VISA Premier et VISA Infinite. Pour l’offre VISA à autorisation systématique, la somme des achats successifs au-delà de laquelle la Banque vous demandera de composer votre code confidentiel est fixée à 100 euros.

 

Un mode de paiement désormais très fréquent

 

Au printemps 2021, dans les points de vente physiques, 55 % des paiements inférieurs à 50 €ont été effectués en paiement par carte bancaire sans contact1. Sur les automates, le recours à ce mode de paiement monte à 70 %, selon l’Observatoire des cartes bancaires.

 

Un mode de paiement apprécié des Français

Signe de cette popularité, et porté par le contexte de crise sanitaire, le paiement sans contact a progressé de « 38 % en volume » en 2020, par rapport à 2019, constate l’Observatoire de la sécurité des moyens de paiement de la Banque de France dans son rapport annuel. 5,1 milliards de transactions sans contact ont été réalisés en France, par des cartes bancaires françaises.

 

En 2020, 78,4 milliards d’euros ont été réglés de la sorte, contre 41,6 milliards d’euros l’année précédente.

 

Le paiement par téléphone mobile a explosé en 2020

 

Le paiement par téléphone a été utilisé 126,9 millions de fois par les Français en 2020, une augmentation de 135 % par rapport à l’année précédente, selon l’Observatoire de la sécurité des moyens de paiement. 2,7 milliards d’euros ont été réglés de cette façon. Toujours selon l’Observatoire, ce mode de paiement représente 2,5 % des transactions sans contact et 3,4 % des achats en valeur : son utilisation augmente mais son importance reste marginale.

 

Le sans contact, un moyen de paiement sûr

Bien que le nombre de transactions réglées au moyen du paiement sans contact ait beaucoup augmenté en 2020, le taux de fraude « baisse très légèrement » par rapport à 2019, selon l’Observatoire de la sécurité des moyens de paiement. La fraude, qui a lieu lors du vol ou de la perte de la carte bancaire, concernait 0,013 % des transactions et représentait 10,5 millions d’euros en 2020.

 

Ainsi, le paiement sans contact est moins concerné par la fraude que les retraits et les paiements à distance.

 

Notre conseil : désactivez le paiement sans contact à l’étranger

 

L’Observatoire de la sécurité des moyens de paiement identifie un risque légèrement plus élevé de fraude concernant le paiement sans contact lors de déplacements des clients dans des pays hors de la zone SEPA. Avant de partir à l’étranger, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité dans votre espace client.

 

1 Selon l’Observatoire des cartes bancaires

 

Plus d'articles

Contact