actualite

Le vrai/faux de l’épargne responsable

Quels sont les avantages et impacts réels de l’épargne responsable (ESG) ? Julie Chouchana, notre experte épargne Société Générale Assurances démêle le vrai du faux … 

 

VRAI L’accès aux fonds investissant selon des critères ESG - c’est-à-dire tenant compte des dimensions Environnementales, Sociales et de Gouvernance - est ouvert à tous les épargnants intéressés par ces placements. Dans le cadre de votre assurance vie, le Groupe Crédit du Nord référence plusieurs fonds labellisés.

 

FAUX Les fonds socialement responsables ne sont ni plus, ni moins risqués que les fonds traditionnels. Les critères ESG permettent en outre d’avoir une vision globale des entreprises dans lesquelles le gérant investit.

Votre conseiller [Crédit du Nord] vous aidera à déterminer le niveau de risque que vous êtes prêt à accepter, en fonction de votre projet, de votre horizon de placement, de votre profil investisseur et votre capacité à supporter les pertes. Vous sélectionnerez ainsi les fonds vous correspondant le mieux.

 

FAUX La prise en compte des critères ESG par le gérant d’un fonds n’engendre pas de frais supplémentaires. L’étude des entreprises au travers d’un prisme, qu’il soit ESG ou autre, est en effet déjà au cœur de son activité. Au sein du contrat d’assurance vie les frais de gestion des unités de compte sont en outre identiques, quel que soit le support, labellisé ou non.

 

VRAI La finance durable, en promouvant un modèle éthique de long-terme, intervient dans tous les aspects du développement durable. Elle s’intéresse donc aux sujets sociaux et peut ainsi participer au financement de projets liés, par exemple, à l’insertion professionnelle, au logement ou à la solidarité. Une des branches de la finance durable, nommée le Social business, concerne des entreprises dont la finalité est principalement de répondre à une problématique sociale, tout en promouvant un modèle économique pérenne les profits étant réinvestis dans l’activité de l’entreprise.

Certains fonds proposent également de reverser une partie des intérêts à des associations, ce qui contribue également à concilier la performance économique et les impacts sociaux et environnementaux positifs.

 

VRAI Les placements durables, qui rencontrent un succès grandissant, permettent de diriger des financements vers des activités ou investissements plus vertueux. Ils permettent ainsi la création et la croissance de nombreuses entreprises engagées et participent au financement des secteurs de la transition énergétique et écologique : les énergies renouvelables et de récupération (En R&R), l’agriculture, la santé ou l’éducation.

La croissance de ces placements durables est encouragée par les pouvoirs publics qui incitent, avec la loi Pacte, les sociétés de gestion à développer et à promouvoir des fonds ISR.  Leur impact sur la société et l’environnement, déjà important, est donc appelé à croître.



Revenir à la newsletter




Plus d'articles

Contact