actualite

Les bons réflexes pour préserver votre outil de travail

Être contraint de mettre votre activité entre parenthèses parce qu’une machine est cassée, qu’on vous a volé vos outils ou encore que vos locaux sont inondés ? Cela n’arrive pas qu’aux autres.

Bon nombre de professionnels, qu’ils soient indépendants, professions libérales, commerçants ou patrons de TPE, sous-estiment l’impact d’un sinistre. Pourtant, les conséquences peuvent être lourdes : délai non respecté, perte de marchandises, de chiffre d’affaires, de clientèle… suite à la mise à l’arrêt, partielle ou totale, de votre activité.

 

 infographie_article1.png

 

Adoptez un bouclier protecteur pour votre activité

Pour parer à toutes les éventualités, il est vivement recommandé de vous protéger en souscrivant une assurance multirisque professionnelle. Elle vous permettra de faire face aux aléas et de préserver votre trésorerie.

L’utilité de cette assurance est triple. D’abord, en cas de sinistre (dégât des eaux, incendie, vol, vandalisme…), vous êtes dédommagé* pour le remplacement ou la remise en état de vos locaux, du matériel et des marchandises endommagés ou dérobés. Cette assurance vous protège* aussi dans le cas où vous causeriez des dégâts en exerçant votre activité, par exemple lors d’un déplacement chez un client. L’assurance garantie Responsabilité civile intervient alors pour indemniser les victimes* dans le cas où vous seriez contraint de verser des dommages et intérêts.

 

bloc3000.png

 

Enfin, l’assurance multirisque professionnelle vous permet de limiter l’impact financier d’un sinistre dans le cas où celui-ci cause une perte de chiffre d’affaires, ou engendre des frais supplémentaires (location d’un local temporaire, frais de nettoyage, de gardiennage…) une perte de la valeur vénale de votre fonds de commerce, en cas d’impossibilité totale et définitive de poursuivre l’activité. Par ailleurs, l’assurance multirisque professionnelle comprend une assistance qui vous accompagne 7j/7 et 24h/24 pour mettre en place les mesures d’urgence.

 

Choisissez des garanties adaptées à vos besoins

Chaque entreprise a ses spécificités : activité, taille, valeur du matériel et des stocks, conditions d’exercice... C’est pourquoi le niveau de protection ainsi que les plafonds des garanties de votre assurance multirisque professionnelle doivent s’adapter à votre situation.

Par exemple, pour les professionnels de santé, la valeur des équipements à assurer sera plus importante pour un dentiste ou un radiologue, en raison de leurs nombreux appareillages, que pour un médecin généraliste. Même constat pour une imprimerie utilisant des machines coûteuses et sophistiquées. Pour les commerçants, la nature des stocks exige aussi une couverture adaptée : magasins de vêtements de mode ou de spiritueux devront être protégés avec des garanties plus élevées en cas de vol que pour un fleuriste ou un marchand de journaux. 

Choisir une assurance multirisque professionnelle modulable, qui s’adapte, à vos besoins spécifiques, vous permet de payer des cotisations adaptées à la taille de votre entreprise tout en étant bien protégé. Vous pourrez aussi assurer le matériel que vous emportez en déplacement chez vos clients (de démonstration, informatique…), les biens confiés par votre clientèle (réparation, restauration…) ou vos aménagements extérieurs (mobilier en terrasse, etc.).

Un service de télésurveillance dédié peut également être mis en place pour protéger vos locaux professionnels et vos collaborateurs en cas d’intrusion ou d’agression.

 

Ajoutez des options pour parfaire votre protection

Pour bénéficier des garanties indispensables au meilleur tarif, une assurance multirisque professionnelle peut être choisie sous forme d’un contrat complet, dit « packagé » incluant les garanties les plus fréquemment souscrites avec des plafonds adaptés à la plupart des entreprises. En revanche, si souhaitez ajuster votre contrat aux spécificités de votre entreprise, préférez une formule à la carte qui vous permettra de choisir les garanties que vous souhaitez selon la valeur de vos biens.  

Dans tous les cas, vous pourrez choisir votre niveau de franchise.

 

 

* Selon conditions et plafonds prévus au contrat

 

 

Plus d'articles

Contact