actualite

Taux d’épargne réglementée, une augmentation historique

La nouvelle, réjouissante, est tombée mi-janvier. Suivant les préconisations de la Banque de France approuvées par le ministre de l’Economie et des Finances Bruno Lemaire, les taux d’épargne du Livret A et des placements assimilés (LDDS1 , Livret Jeune et LEP2 ) ont été revus à la hausse du fait du niveau de l’inflation. Le moment est historique : le taux du livret A retrouvé son niveau de 2014 après un taux à 0.75% en 2015 et passé à 0.50% en 2020. En France, on compte 55 millions de titulaires de ces produits. Ce qui change, ce qui perdure : le point en quelques rappels essentiels. 

 

De nouveaux taux3 d’intérêt applicables

À compter du 1er février 2022, le taux du Livret A passe ainsi à 1 %. Son plafond reste fixé à 22 950 euros pour les particuliers et à 76 500 euros pour les associations, hors calcul des intérêts capitalisés. Les taux des LDDS et Livret jeune, suivants symétriquement celui du Livret A passent également à 1 %. Leur plafond reste respectivement fixé à 12 000 euros et à 1 600 euros. Le Livret épargne populaire, plafonné à 7 700 euros, voit quant à lui son taux révisé à 2,2 %.

 

Une épargne de précaution toujours plébiscitée

Dans un contexte de hausse des prix, ces annonces sont les bienvenues et ne peuvent qu’encourager davantage les Français à augmenter le volume de leur épargne de précaution. En 2020, ce ne sont pas moins de 35 milliards d’euros dont 8 milliards pour le seul LDDS que les Français ont réussi à épargner à travers les différents livrets réglementés4. Des fonds disponibles à tout moment et des intérêts exonérés d’impôt et de prélèvements sociaux garantissent à l’épargne réglementée un succès durable auprès de nos citoyens privilégiant sécurité et liquidité.

 

Livret A, le produit d’épargne premiers pas

Comme pour les autres livrets réglementés, le livret A est un produit d’épargne réglementé par l’État, qui seul décide de son fonctionnement, de son taux, de son plafond, et de la qualité de ses titulaires. Le Livret A garanti une sécurité optimale et constitue une épargne adaptée aux premiers pas de l’épargnant. Traditionnellement, l’ouverture d’un Livret A coïncide d’ailleurs avec une étape de vie importante : la naissance, l’entrée dans l’adolescence… Il peut être ouvert au nom de l’enfant dès sa naissance. Il peut également être cumulé avec d’autres comptes sur livret (LDDS sans condition ; le livret jeune, sous condition d'âge ; le livret d'épargne populaire, sous condition de ressources). En revanche, il est interdit de détenir plusieurs livrets du même type.

 

Les intérêts sont calculés le 1er et le 16 de chaque mois et sont versés sur le Livret A en une seule fois le 31 décembre de chaque année, s’ajoutant au capital. Son taux de rémunération est révisé deux fois par an, en janvier et en juillet, avec application au 1er du mois suivant.  

 

Bon à savoir :

  • Attention à bien tenir compte du mois de janvier 2022 -pour lequel le taux reste à 0,50 %- dans le calcul des intérêts à percevoir en 2022 sur un Livret A
  • Une nouvelle révision du taux d’intérêt pourrait intervenir le 1er août 2022

 

Nos conseillers bancaires sont à votre écoute. N’hésitez pas à les contacter pour évoquer avec eux les meilleures possibilités d’épargne, adaptées à votre situation.

 

1 Livret de développement durable et solidaire
2 Livret d’épargne populaire
3 Le taux de rémunération indiqué doit être exprimé par le taux nominal annuel brut
4 https://www.rtl.fr/actu/economie-consommation/les-francais-ont-epargne-35-milliards-d-euros-en-2020-devoile-eric-lombard-sur-rtl-7800958634 (interview Caisse des dépôts)

 

Plus d'articles

Contact