• Aide à la connexion
  • Code confidentiel / Identifiant
  • Espace Sécurité
  • Questions diverses
  • Lexique bancaire
  • Lexique boursier


AIDE À LA CONNEXION

Comment accéder à vos comptes ?
Comment accéder à vos comptes ?

1 Cliquez dans cette zone et tapez votre identifiant.

2 Cliquez ensuite dans cette zone et entrez votre code confidentiel (attention les majuscules/minuscules sont prises en compte).

3 Cliquez sur le bouton "OK" pour accéder à votre tableau de bord.


IMPORTANT : Une fois vos opérations terminées, pour vous déconnecter de votre espace en toute sécurité :

4 Cliquez sur le bouton "Déconnexion" dans le pavé en haut à gauche de votre espace.

Comment accéder à vos comptes ?
OU
Comment accéder à vos comptes ?

Nous vous recommandons les versions suivantes pour lesquelles notre site est optimisé :

Systèmes d'exploitation supportés
Windows
Windows XP SP3
Windows Vista
Windows Seven
Mac OS X
Mac OS X

 

Navigateurs recommandés
Microsoft Internet Explorer
IE6, IE7, IE8, IE9
Mozilla Firefox
Mozilla Firefox
FF6, FF7, FF8
Safari
Apple Safari
5

Le fonctionnement du site avec des versions inférieures, de bêta-test ou différentes de celles recommandées n'est pas garanti.

Pour obtenir un de ces navigateurs, vous pouvez :

  • Contacter votre revendeur habituel ou votre fournisseur d´accès à Internet.
  • Télécharger un des navigateurs recommandés à partir des sites de Microsoft, Mozilla (Firefox) ou Apple.

Si vous utilisez notre service à partir d’un réseau d’entreprise, nous vous conseillons de contacter au préalable votre administrateur réseau.

Pour plus de confort de navigation sur nos sites, nous vous recommandons également d'installer les logiciels gratuits suivants (tout système d'exploitation et tout navigateur) :

Flash PlayerAdobe Flash Player
JavaJava
Acrobat Reader  Adobe Acrobat Reader
Telecharger Adobe Acrobat Reader

Si vous utilisez notre service Internet à partir d’un réseau d’entreprise, nous vous conseillons de contacter votre administrateur réseau pour réaliser certaines des manipulations décrites ci-après.

  • Votre navigateur autorise-t-il l’accès aux pages sécurisées ?
Internet Explorer
- Allez dans ‘Outils’ puis ‘Options Internet’,
- cliquez sur l’onglet ‘Avancé’ puis rechercher la rubrique ‘Sécurité’:
les cases 'SSL 3.0' et/ou 'TLS 1.0' doivent être cochées.
Mozilla Firefox
- Allez dans ‘Outils’ puis ‘Options’,
- dans la catégorie 'Avancé' cliquez sur l’onglet ‘Sécurité’:
les cases 'Utiliser SSL 3.0' et/ou 'Utiliser TLS 1.0' doivent être cochées.
  • Votre navigateur permet-il l’installation de cookies ?

Pour faciliter votre navigation au sein de notre service Internet, nous utilisons des «cookies» de session. Le cookie est un fichier texte que notre serveur installe sur votre ordinateur afin de vous reconnaître et d'assurer le bon déroulement de vos transactions bancaires.

Internet Explorer
- Aller dans ‘Outils’ puis ‘Options Internet’ puis ‘Confidentialité‘,
- cliquer sur le bouton ‘Par défaut’:
le curseur des paramètres de confidentialité est désormais sur Moyenne.
Mozilla Firefox
- Allez dans ‘Outils’ puis ‘Options’,
- dans la catégorie 'Vie privée' cliquez sur l’onglet ‘Cookies’:
la case 'Autoriser les sites à placer des cookies' doit être cochée.
Safari
- Allez dans ‘Safari’ puis ‘Préférences’,
- cliquer sur l'onglet 'Sécurité':
dans 'Accepter les cookies’ la case 'Provenant seulement des sites consultés' doit être activée.
  • Configurez votre bloqueur de fenêtres PopUp

Pour attirer votre attention, sur certaines fonctionnalités de notre service Internet, nous utilisons parfois des «fenêtres PopUp» d'avertissement ou d'information. Nous vous recommandons de configurer votre anti-popup en autorisant notre site à les afficher.

Internet Explorer
Attention : disponible uniquement sous Windows XP et Internet Explorer 6 SP2
- Aller dans ‘Outils’ puis ‘Options Internet’ puis ‘Confidentialité‘,
- cliquer sur le bouton ‘Paramètres’
- entrer l'adresse "https://vos-comptes.tarneaud.fr" puis cliquer sur 'Ajouter' :
l'adresse du site est désormais dans la liste des sites autorisés.
- cliquer sur 'Fermer' puis 'OK'
Mozilla Firefox
- Allez dans ‘Outils’ puis ‘Options’,
- cliquez sur l’onglet ‘Contenu’
- entrer l'adresse "https://vos-comptes.tarneaud.fr" puis cliquer sur 'Autoriser' :
l'adresse du site est désormais dans la liste des sites autorisés.
- cliquer sur 'Fermer' puis 'OK'

CODE CONFIDENTIEL - IDENTIFIANT

Pour accéder à nos services de Banque en ligne, vous devez disposer :

- d'un identifiant, remis par votre conseiller ;

- d'un code confidentiel qui vous a été envoyé par courrier.

Il vous suffit de le demander à votre conseiller de clientèle ou de prendre contact avec notre service d'assistance technique au :

- 01 40 34 00 44 * pour les clients Particuliers ou Associations

- 0892 892 110 (0,34 €/min) * pour les clients Professionnels ou Entreprises

* Conseillers en ligne du Lundi au Vendredi de 8h à 21h et le Samedi de 9h à 17h.

Après plusieurs tentatives erronées, votre code confidentiel se bloque. Pour en recevoir un nouveau, il vous suffit de demander la réinitialisation de votre code confidentiel :

- soit à votre conseiller de clientèle ;

- soit en saisissant vos coordonnées sur la page de demande de réinitialisation (service Internet Particulier uniquement) ;

- soit à l'aide du formulaire ;

- soit en prenant contact avec notre service d'assistance technique au :

    • 01 40 34 00 44 * pour les clients Particuliers ou Associations.

    • 0892 892 110 (0,34 €/min)* pour les clients Professionnels ou Entreprises.

Dans ces 4 cas vous recevrez votre nouveau code confidentiel par courrier, sous 72 heures ouvrées, à votre domicile.

Nous vous remercions d’attendre la réception de ce nouveau code confidentiel pour vous connecter. Dès votre nouvelle connexion, nous vous demandons de le personaliser.

Pour des raisons de sécurité, nous ne pouvons pas vous envoyer ce code par e-mail. Les messageries électroniques n’offrent pas à ce jour de garanties suffisantes, tant en termes de confidentialité que de responsabilité juridique.

* Conseillers en ligne du Lundi au Vendredi de 8h à 21h et le Samedi de 9h à 17h

Nous vous recommandons les consignes de sécurité suivantes :

  • Votre code confidentiel est strictement personnel

    Ne le communiquer à personne d'aucune manière que ce soit (en face à face, par téléphone, par écrit, par e-mail, dans un formulaire…), et ceci même si la personne qui vous le demande se présente du Crédit du Nord.

  • Changez régulièrement votre code confidentiel dans la rubrique «Personnalisation»

    Pour des raisons de sécurité, nous vous invitons, tous les 6 mois à changer votre code confidentiel.

  • Prenez soin de choisir un code confidentiel suffisamment complexe

    Lors de la première connexion consécutive à la réception d'un nouveau code confidentiel, nous vous demandons de personnaliser ce code.

    Vous pouvez saisir de 8 à 15 caractères. N'utilisez pas de suites de nombres ni votre date de naissance ; optez plutôt pour une combinaison de chiffres, de lettres et de symboles (*, ! ? « # ...).

    Lors des connexions suivantes, veillez à respecter la casse (minuscules / majuscules) des caractères que vous aurez choisis.

Le Groupe Crédit du Nord privilégie votre sécurité lors de vos consultations ou vos transactions en ligne. Votre code confidentiel garantit votre sécurité.

Nous vous demandons de le personnaliser immédiatement lors de votre première utilisation, de le conserver secret et de le modifier quand vous le souhaitez (en cliquant sur le lien "Modifiez vos paramètres" ou "Modifiez votre profil "dans le pavé en haut à gauche de votre espace).

En outre, pour protéger la confidentialité de vos connexions, nous vous demandons également tous les six mois de renouveler ce code confidentiel.

Cette procédure a pour but de vous protéger en conservant un niveau de confidentialité et de sécurité élevé.

ESPACE SÉCURITÉ

Des courriers électroniques frauduleux circulent actuellement sur Internet.

Ces mails semblent être envoyés par votre Banque ou par un autre organisme connu (VISA, Mastercard, CPAM, Centre des Impôts, prestataire de téléphonie mobile... ) et vous invitent à cliquer sur un lien qui renvoie :
- soit vers un formulaire
- soit vers un site ayant l'apparence de celui de votre Banque ou de l'organisme émetteur.

Nous vous recommandons :

  • De ne jamais répondre à ces emails frauduleux,
  • De ne pas cliquer sur le lien présent dans le message,
  • De ne jamais communiquer vos codes d'accès ou toute autre information confidentielle.

Il est important de noter que votre Banque ne vous enverra jamais de message vous invitant à vous connecter sur son site pour vérifier des opérations ou compléter des informations.

Si vous pensez avoir été victime de phishing et avez transmis des informations confidentielles :

  • Contactez votre conseiller ou notre service d'assistance au 01 40 34 00 44,
  • Modifiez immédiatement votre code confidentiel sur notre site de Banque en ligne,
  • Si vous avez communiqué votre numéro de carte bancaire, contactez d'urgence le service d'opposition (24h/24, 7j/7) au 09 69 32 20 09 pour faire opposition sur votre carte bancaire.

La sécurité des transactions réalisées par l'intermédiaire de notre service Internet est assurée par l'utilisation des technologies de chiffrement appelées SSL (Secure Socket Layer) ou TLS (Transport Layer Security) 128 bits ou plus.

Pour mettre à jour et paramétrer votre navigateur, consultez notre FAQ " Aide à la connexion".

Pour la majorité des transactions (virements, ordre de Bourses, etc.) nous vous demanderons de saisir votre code confidentiel.

  • L’adresse Internet doit commencer par HTTPS

Assurez-vous de toujours utiliser l’adresse de notre site (https://www.tarneaud.fr/) soit en la tapant directement dans la barre d’adresse, soit en utilisant un raccourcis que vous aurez enregistré en ayant préalablement vérifié le certificat de sécurité.

Soyez particulièrement attentif lorsque vous cliquez sur un lien envoyé dans un e-mail ou figurant sur un site Internet non identifié.

  • Ne suivez jamais les liens proposés dans un message

Ne répondez jamais à de tels messages, ce serait confirmer la validité de votre adresse et vous exposer à de nouveaux messages.

Si vous pensez avoir été victime d’un tel site frauduleux, quittez-le et reconnectez-vous sur notre site pour changer votre mot de passe immédiatement.
N'hésitez pas à informer notre service d'assistance qui pourra vous accompagner.

  • Un cadenas fermé doit être affiché

Un pictogramme représentant un cadenas fermé Cadenas fermé ou une clé doit être affiché dans la fenêtre de votre navigateur. Selon le type et la version du navigateur utilisé, ce pictogramme figure en bas de page ou à coté de la barre d’adresse. La présence de ce pictogramme indique que le procédé SSL ou TLS est en cours d'utilisation et que l'espace Internet sur lequel vous naviguez est sécurisé.

Si vous rencontrez des difficultés de connexion, consultez notre FAQ " Aide à la connexion".

En cas de doute, contactez notre assistance technique au :

  • 01 40 34 00 44 * pour les clients Particuliers ou Associations
  • 0892 892 110 (0,34 €/min) * pour les clients Professionnels ou Entreprises

* Conseillers en ligne du Lundi au Vendredi de 8h à 21h, le Samedi de 9h à 17h.

  • Sécurisez votre ordinateur

- en installant et en mettant régulièrement à jour un logiciel anti-virus, anti-spywares* et un firewall personnel**,
- et en tenant régulièrement à jour vos logiciels et votre système d’exploitation avec les mises à jour de sécurité proposées par les éditeurs.

* Logiciel espion : c'est un logiciel malveillant qui infecte un ordinateur dans le but de collecter et de transmettre à des tiers, des informations de l'environnement sur lequel il est installé sans que l'utilisateur n'en ait conscience.

** Dispositif informatique qui permet le passage sélectif des flux d'information entre un réseau interne et un réseau public, ainsi que la neutralisation des tentatives de pénétration en provenance du réseau public.

  • Fermez votre session

Après avoir utilisé notre service de Banque en ligne, fermez votre session en cliquant sur le bouton "Déconnexion" dans le pavé en haut à gauche de votre espace puis quittez votre navigateur.

Cette manière de procéder sécurise la fin de votre session et empêchez ainsi d’autres personnes d’accéder à des données confidentielles relatives à vos comptes une fois que vous avez quitté votre ordinateur.

Pour plus d’informations, vous pouvez également consulter le site gouvernemental :
www.surfez-intelligent.gouv.fr/

Une fois connecté à nos services de Banque en ligne, contrôlez la date et l’heure de votre dernière connexion. Ces informations figurent dans le pavé en haut à gauche de la page sous le nom de votre conseiller.

Différents carnets d’ordres (virement, ordre de Bourse, etc.) vous permettent également de vérifier les dernières transactions que vous avez réalisées.

Si vous constatez des opérations anormales sur votre compte, signalez-le immédiatement à votre conseiller.

La confidentialité des courriers électroniques envoyés par Internet n'est pas garantie et vos informations peuvent être interceptées par des tiers. C'est l'équivalent d'une carte postale : tout le monde peut intercepter et lire votre message.

- Ne communiquez pas d'informations sensibles (personnelles ou financières) à moins d’être certains qu'elles sont codées sur un site sécurisé et qu'elles proviennent d'une source fiable.

- Ne répondez jamais à des mails non sollicités qui vous demandent des informations personnelles et confidentielles (Spam, Phishing).

Attention aux e-mails et pièces jointes dont vous ne connaissez pas l’émetteur : ils pourraient inclure un virus qui, une fois ouvert, serait susceptible d’endommager votre ordinateur.

QUESTIONS DIVERSES

Certaines pages de notre site, notamment les pages où vous demandez une impression, sont parfois considérées comme des Popup ou des messages publicitaires.
Un bloqueur de Popup (uniquement sur Internet Explorer 6 SP2 et Firefox 1.5) peut perturber l'affichage de certaines de nos pages d'impression.
Nous vous conseillons donc d'autoriser notre site à afficher les Popup :

Internet Explorer
Attention : disponible uniquement sous Windows et Internet Explorer SP2
- Aller dans ‘Outils’ puis ‘Options Internet’ puis ‘Confidentialité‘,
- cliquer sur le bouton ‘Paramètres’,
- entrer l'adresse "https://vos-comptes.tarneaud.fr" puis cliquer sur 'Ajouter':
l'adresse du site est désormais dans la liste des sites autorisés,
- cliquer sur 'Fermer' puis 'OK'.
Mozilla Firefox
- Allez dans ‘Outils’ puis ‘Options’,
- cliquez sur l’onglet ‘Contenu’
- entrer l'adresse "https://vos-comptes.tarneaud.fr" puis cliquer sur 'Autoriser':
l'adresse du site est désormais dans la liste des sites autorisés,
- cliquer sur 'Fermer' puis 'OK'.

Il suffit d'aller changer le format d'impression pour passer en mode paysage (et non en mode portrait)

Certaines pages de notre site (notamment les graphiques dynamiques lors de la passation d'ordre de Bourse, ceux affichés sur notre site d'informations financières ou sur certains de nos simulateurs) nécessitent, afin de s'afficher correctement sur votre poste, des technologies spécifiques : Java ou Flash.
Ces technologies sont normalement installées par défaut sur la plupart des ordinateurs.
Nous vous conseillons d'installer ce logiciel Java, voir de le réinstaller en cas de dysfonctionnement :

Adobe Flash Player Adobe Flash Player
Télécharger Adobe Flash Player
Java Java
Télécharger Java

Le service est interrompu chaque nuit entre 23h30 et 0h15 environ pour nous permettre de sauvegarder et de mettre à jour les données, notamment comptables.

A - C - D - E - F - H - I - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - Z
a

Abonnement à des services de banque à distance : frais perçus par la banque pour un abonnement à son offre de services de banque à distance (Internet, téléphone fixe, téléphone mobile, SMS, …).

Acte de décès : document établi par la mairie du lieu de décès, précisant le jour, l’heure et le lieu du décès.

Acte de notoriété : acte établi par un notaire suite au décès d’une personne, en présence de deux témoins constatant la dévolution successorale.

Actif net : ensemble des actifs d’une société (ou d’un Sicav-FCP) après déduction de l’intégralité de ses dettes.

Action : titre négociable représentant la propriété d’une fraction du capital d’une société de capitaux.

Agios : intérêts débiteurs perçus par la banque, généralement à l’occasion d’un découvert en compte, calculés en fonction de la somme, de la durée et du taux d’intérêt du découvert et auxquels s’ajoutent les frais et commissions.

Amortissement : remboursement prévu en une ou plusieurs fois d’un emprunt. Selon le type d’emprunt, il peut être étalé dans le temps ou effectué en une seule fois en fin de contrat.

Autorisation de découvert : accord donné par la banque permettant de bénéficier d’un découvert d’un montant maximum déterminé et remboursable selon des modalités convenues d’avance, notamment dans la convention de compte de dépôt ou dans un contrat.

Autorisation de prélèvement : autorisation donnée par le client à sa banque de payer les prélèvements qui seront présentés par une société ou des créanciers désignés par l'autorisation.

Avis à tiers détenteur : procédure administrative (forme de saisie-attribution) permettant au Trésor public ou à l’Administration fiscale d’obtenir le blocage puis le règlement, une fois le délai de contestation de deux mois expiré, de sommes qui lui sont dues au titre de certains impôts.

Avoir fiscal : crédit d’impôt attaché aux dividendes par certaines actions françaises.

Ayant droit : personne pouvant prétendre à hériter de tout ou partie d’une succession, selon la dévolution successorale établie.

c

CAC 40 : (cotation assistée en continu) : indice boursier de la place de Paris, calculé en continu à partir d’un échantillon de 40 valeurs principalement françaises, les plus actives (actions exclusivement). Pour la composition de cet indice, révisé régulièrement, les valeurs sont pondérées du montant de leur capitalisation boursière (base 1000 au 31/12/1987).

Capitalisation/Distribution : choix opéré par les Sicav-FCP de distribuer ou non les revenus encaissés de leur portefeuille. Quand les revenus sont capitalisés, ils ne sont pas imposables au titre de l’impôt sur le revenu et contribuent à l’augmentation de la valeur liquidative des actions de Sicav et des parts de FCP : toutefois, les avoirs fiscaux attachés aux dividendes capitalisés ne sont pas récupérés.

Carte à autorisation systématique : carte de paiement à débit immédiat permettant à son titulaire de régler des achats et également d’effectuer des retraits dans les automates bancaires (DAB/GAB) après vérification de la provision disponible sur son compte de dépôt, sauf exception (péages par exemple). Les achats et/ou les retraits sont débités immédiatement.

Carte bancaire : moyen de paiement prenant la forme d’une carte émise par un établissement de crédit et permettant à son titulaire, conformément au contrat passé avec sa banque, d’effectuer des paiements et /ou des retraits. Des services connexes peuvent y être associés (assurance, assistance…).

Carte de crédit : carte de paiement permettant à son titulaire de régler des achats et/ou d’effectuer des retraits au moyen d’un crédit préalablement et contractuellement défini.

Carte de paiement : carte bancaire qui, en plus de la fonction de retrait, permet d’effectuer des achats chez un commerçant. Ces achats sont débités soit au jour le jour (débit immédiat) soit en une seule fois à la fin du mois (débit différé).

Carte de retrait : carte bancaire, qui a pour fonction exclusive de vous permettre de retirer de l’argent au guichet d’une agence, ou dans un distributeur automatique de billets (DAB) de la banque qui l’a émise ou dans ceux d’autres établissements.

Caution Crédit Logement : le crédit logement est un organisme financier dont la vocation est de garantir des prêts destinés au financement immobilier. L’emprunteur verse au départ une commission de caution et une participation à un fonds mutuel de garantie, et à l’échéance du prêt, il récupère une partie significative de cette participation. C’est une solution rapide et facile à mettre en place (pas d’acte notarié).

Change Manuel : opération qui consiste à convertir des billets de banque d’une monnaie dans une autre monnaie. Cette opération donne généralement lieu à la perception d’une commission de change.

Chèque de banque : chèque émis par une banque à la demande du client, et dont le montant, immédiatement débité du compte de dépôt du client, est ainsi garanti. Les chèques de banque sont souvent exigés pour le règlement d’achats importants.

Chèque de voyage : moyen de paiement acheté à la banque, libellé en euros ou en devises étrangères, payable à tous les guichets de la banque ou de ses correspondants à l’étranger et accepté par certains commerçants pour régler des achats.

Chèque Emploi Service : Le Chèque Emploi Service permet de régler en toute simplicité un employé à domicile, tel que femme de ménage, garde d’enfant, jardinier. Il constitue à la fois un contrat de travail, une déclaration à l’URSSAF et un bulletin de salaire.

Chèque sans provision : chèque émis sur un compte de dépôt dont le solde disponible ou le découvert autorisé est insuffisant pour régler le montant du chèque. L’émetteur se voit interdit d’émettre des chèques jusqu’à ce qu’il régularise sa situation. L’émission d’un chèque sans provision entraîne des frais bancaires et éventuellement des pénalités à payer au Trésor Public (si la régularisation n’a pas lieu dans un délai de 2 mois après l’interdiction). La provision doit être disponible dès l’émission du chèque et maintenue jusqu’à sa présentation.

CNO : Comité de Normalisation Obligataire qui calcule un certain nombre d’indices.
Par exemple, l’indice CNO 3-5 ans représente le cours moyen d’un panier d’emprunts à 3-5 ans.

CNO – Etrix (Euro Total Return Index) : indices qui mesurent la performance des emprunts d’Etats souverains de la zone Euro, à taux fixes, et liquides.

Code BIC (Bank Identifier Code) : code permettant d’identifier une banque au niveau international. Il se trouve sur le relevé de compte. Il est nécessaire au traitement automatisé des virements européens et internationaux.

Code IBAN (International Bank Account Number) : code permettant d’identifier un compte bancaire au niveau international. Il se trouve sur le relevé de compte. Il est nécessaire au traitement automatisé des virements européens et internationaux.

Code RIB (Relevé d’Identité Bancaire) : code permettant en France d’identifier les coordonnées bancaires d’un client. Le RIB comporte le nom du titulaire du compte, le nom de la banque, le code établissement, le code guichet, le numéro de compte et la clé de contrôle. Désormais, y figurent également le code IBAN et le BIC. Il peut être communiqué par le client à tous ses débiteurs ou créanciers pour permettre l’enregistrement automatique des opérations (virements, prélèvements, TIP) sur son compte.

CODEVI : COmpte pour le DEVeloppement Industriel, produit d’épargne liquide dont le montant est plafonné et la rémunération défiscalisée.

Commission : somme perçue par une banque en rémunération d’un service fourni à son client.

Compte à terme : compte de dépôt rémunéré dont le montant, la rémunération, la durée sont fixés lors de la signature du contrat entre la banque et le client (en fonction d’un certain nombre de règles et d’usages).

Compte de dépôt : compte bancaire ordinaire (ou compte courant) utilisé pour gérer quotidiennement son argent. C’est sur ce compte qu’un client dispose en général d’une carte bancaire et d’un chéquier. Le compte doit être créditeur, sauf accord avec la banque.

Compte Epargne Logement : produit d’épargne permettant de bénéficier d’une réserve d’argent disponible et de préparer un projet immobilier. Après une phase d’épargne, le titulaire du Compte Epargne Logement peut obtenir un prêt épargne logement à un taux très attrayant.

Compte Epargne Projet : c’est un contrat d’épargne crédit. A l’issue d’une phase d’épargne de 6 mois à 5 ans, le CEP permet d’obtenir un prêt pour financer toute dépense, prévue ou imprévue.

Convention de compte de dépôt : contrat écrit entre une banque et une personne physique n’agissant pas pour des besoins professionnels. Il précise les conditions dans lesquelles fonctionne ce compte ainsi que les droits de chacune des deux parties. Toute ouverture d’un compte de dépôt donne lieu obligatoirement à la signature d’une convention de compte de dépôt.

Cotisation carte : frais perçus, en général annuellement, sur le compte du client pour la mise à disposition ou le renouvellement d’une carte bancaire et des services correspondants.

CRDS : prélèvement effectué au titre de la Contribution au Remboursement de la Dette Sociale de 0,50 % sur les revenus et plus-values concernés.

Créancier : personne physique ou morale à qui est due une somme d’argent.

Crédit : opérations en votre faveur sur votre compte (rentrées d'argent). En fin de relevé : solde positif de votre compte.

Crédit(opération de) : opération par laquelle un établissement de crédit met ou promet de mettre à la disposition d’un client une somme d’argent, moyennant intérêts et frais, pour une durée déterminée ou indéterminée. Lorsque le crédit est dit gratuit, les frais et les intérêts sont nuls.

Crédit renouvelable : opération par laquelle un établissement de crédit met ou promet de mettre à disposition d’un client une somme d’argent moyennant intérêts et frais sur la partie utilisée. Cette somme est réutilisable au fur et à mesure des remboursements en capital. Elle peut être remboursée à tout moment, en totalité ou en partie.

CSG : prélèvement effectué au titre de la Contribution Sociale Généralisée de 7,50 % sur les revenus et plus-values concernés.

d

DAB (Distributeur Automatique de Billets) : appareil qui permet de retirer une somme d’argent du solde du compte bancaire à l’aide d’une carte bancaire et d’un code confidentiel, dans des limites fixées à l’avance contractuellement.

Date d’opération : date à laquelle l’opération est effectuée par le client.

Date comptable : date à laquelle la banque enregistre comptablement l’opération sur le compte du client.

Date de valeur : date à laquelle un versement ou un retrait prend effet dans le calcul du solde d’un compte et des intérêts éventuels liés à cette opération.

Débit : retraits d'argent de toute nature sur votre compte. En fin de relevé : solde négatif de votre compte, à combler rapidement.

Découvert en compte : position d’un compte de dépôt lorsque son solde est négatif. Cette situation peut avoir été contractualisée (autorisation de découvert) préalablement ou non avec le banquier.

Dépassement : fait d’excéder le montant d’un seuil (plafond autorisé), par exemple découvert du compte ou seuil de retrait d’espèces autorisé par carte bancaire.

Dévolution successorale : désignation des personnes habilitées (ayant droit) à recueillir la succession du défunt.

Dividende : au sens strict, revenu d’une action représentant la part des bénéfices distribuée à ses actionnaires par une société. Dans le langage courant, on emploie fréquemment le mot coupon pour désigner le revenu d’un titre.

Domiciliation : en fournissant un relevé d’identité bancaire (RIB) à votre employeur ou à tout autre organisme susceptible de vous verser de l’argent, vous pouvez faire domicilier vos revenus ou rentrées d’argent, c’est à dire les faire virer automatiquement sur votre compte.

Donation partage : contrat par lequel le donateur distribue équitablement, de son vivant, tout ou partie de son patrimoine.

Dow Jones Euro Stoxx 50 : nouvel indice boursier lancé en février 1998, qui couvre les pays de la zone Euro. Il comprend 50 des plus grandes valeurs de la zone, sélectionnées en fonction de leur capitalisation boursière, leur liquidité et leur représentativité sectorielle.

Dow Jones Stoxx 50 : nouvel indice boursier lancé en février 1998 couvrant l’Europe entière. Il est constitué d’un échantillon de 50 des plus grandes valeurs européennes.

Droit au compte : droit qui vous permet, si vous n’avez pas ou plus de compte de dépôt et si une banque refuse de vous en ouvrir un, de demander à la Banque de France de désigner une banque où vous pourrez bénéficier d’un compte et des services bancaires gratuits associés au droit au compte.

Droit d’entrée : également dénommé " commission de souscription ", ce droit représente les frais à payer pour l’achat de parts ou d’actions de Sicav-FCP. Il s’ajoute à la valeur liquidative pour constituer le prix de souscription.

Droit de garde : frais liés au dépôt de valeurs mobilières dans une banque. Ils rémunèrent cette dernière pour les services qu’elle assure : conservation et opérations sur titres, versement des dividendes sur les comptes….

Droit de sortie : également dénommé " commission de rachat ", ce droit représente les frais à payer pour la vente de parts de Sicav-FCP.

e

Echéance : date à laquelle une personne ayant souscrit un crédit doit en rembourser une partie ou la totalité.

Emission de chèque : signature du chèque par son titulaire et remise ou envoi à son bénéficiaire.

Endosser : inscrire son numéro de compte et signer au dos d’un chèque lors de son dépôt sur un compte.

EONIA (Euro Overnight Index Average) : indice qui, au 1er janvier 1999, s’est substitué au TMP calculé par la Banque de France. Il correspond à un taux effectif déterminé sur la base d’une moyenne pondérée de toutes les transactions au jour le jour exécutées sur le marché interbancaire de la zone Euro par les banques de l’échantillon ; il est calculé par la Banque Centrale Européenne et diffusé par la Fédération européenne bancaire.

Espèces : on parle aussi d'argent " liquide ", de billets et de pièces.

EURIBOR (Euro InterBank Offered Rate) : cet indice remplace depuis le 1er janvier 1999 le TIOP (ou PIBOR). Il correspond aux taux auxquels des dépôts interbancaires en euros seront offerts entre banques de premier plan au sein de la zone Euro.
La Fédération européenne bancaire en est le maître d’ouvrage.

Exposition au risque d’actions : notion instituée par la COB dans le cadre de sa nouvelle classification des Sicav-FCP. Elle tient compte en permanence des opérations en cours et notamment de celles réalisées sur les marchés dérivés, qui peuvent augmenter ou diminuer les risques de la gestion selon les fluctuations des marchés de référence. Avoir un seuil d’exposition minimum au risque actions de 60% signifie que les gérants ne pourront à aucun moment réduire l’exposition en-deçà de ce seuil, de façon à maintenir une corrélation étroite vers l’évolution des marchés conforme à la nature de cette catégorie de Sicav-FCP.

f

FCP (Fond Commun de Placement) : copropriété de valeurs mobilières gérée par une société de gestion pour le compte des porteurs de parts ; le FCP ne dispose pas de la personnalité juridique.

Forfait de frais par chèque rejeté pour défaut de provision : frais perçus forfaitairement par la banque pour un rejet de chèque lorsque le chèque a été rejeté pour défaut ou insuffisance de provision.

Frais : montant prélevé par l’établissement de crédit au titre de la réalisation d’une opération ou de la fourniture d’un service.

Franchise d’amortissement : délai pendant lequel vous pouvez différer vos remboursements ou ne régler que les seuls intérêts. Cette solution permet de démarrer un projet sans déséquilibrer son budget.

h

Hypothèque : garantie réelle constituée sur un bien existant (immeuble construit ou inachevé, terrain) au profit de la banque.

i

Incident de fonctionnement de compte : fonctionnement du compte hors du cadre défini contractuellement avec la banque ou de celui défini par la loi ou la réglementation (par exemple dépassement de découvert autorisé).

Indice de référence (ou indice de gestion) : il constitue la référence par rapport à laquelle s’apprécie la performance d’un Sicav-FCP sur la durée d’investissement recommandée. L’indice peut être pur (indice monétaire, obligataire ou actions) ou peut être composé d’un ensemble d’indices représentatifs de l’évolution de divers marchés et classes d’actifs ; on parle alors d’indice composite notamment dans le cas d’une gestion diversifiée.

Indivision : situation juridique de personne ayant des mêmes droits sur un bien.

Intérêts créditeurs : somme due au client au titre de ses comptes rémunérés ou de ses placements. Le calcul de cette somme tient compte des dates de valeur.

Intérêts débiteurs : somme due à la banque lorsqu’un compte présente un solde négatif pendant un ou plusieurs jours. Le calcul de cette somme tient compte des dates de valeur.

l

Livret d’Epargne : placement liquide rémunéré, sans plafond de versement et fiscalisé.

Livret d’Epargne Populaire : livret bancaire destiné aux personnes peu ou pas fiscalisées.

Livret Jeunes : c’est un compte d’épargne réservé aux jeunes de 12 à 25 ans.

Location de coffre fort : location d’un compartiment sécurisé par la banque dans ses locaux à un client, pour que celui-ci y dépose des valeurs personnelles.

m

Marché au comptant : marché sur lequel les opérations traitées sont exécutées.

Maturité : durée de vie d’un actif financier.

Mise en place d’une autorisation de prélèvement : enregistrement par la banque de l’autorisation de prélèvement donnée par le client. Elle est nécessaire et préalable au paiement des prélèvements.

n

Nouveau marché : marché qui accueille les entreprises à fort potentiel de croissance et à besoins de capitaux élevés.

Nue propriété : propriété d’un bien dont on n'a ni la jouissance, ni la perception des revenus.

o

OAT (Obligation Assimilable du Trésor) : obligation d’un emprunt lancé en plusieurs tranches successives par le Trésor public à partir d’un calendrier préétabli. Les obligations de toutes les tranches présentent des conditions identiques de durée et de taux ; seul peut varier le prix d’émission, afin de corriger l’incidence d’une variation de taux entre les différentes périodes d’émission.

Obligation : valeur mobilière représentative d’un droit de créance sur un émetteur, d’une durée à moyen/long terme. Catégorie particulière, l’obligation convertible permet à son détenteur de devenir actionnaire de la société émettrice à tout moment, au prix d’une rémunération inférieure à celle d’une obligation classique.

Obligation à coupon zéro : obligation qui n’offre à son titulaire aucun versement d’intérêt, mais en compensation une forte prime de remboursement payée à l’échéance du titre. A la grande différence d’une obligation classique, l’investisseur n’a pas d’incertitude sur le "taux de réinvestissement " de ses coupons, puisque, par définition, il n’y en aura pas jusqu’à l’échéance.

Offre groupée de produits et services (ou « package ») : offre globalisée de produits et services permettant de couvrir un ensemble de besoins d’un client. Chaque produit ou service peut être souscrit séparément.

OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) : ce terme recouvre les Sicav et les FCP qui sont des " paniers " de valeurs mobilières (actions, obligations et monétaires).

Opposition administrative : procédure administrative (forme de saisie-attribution) permettant au Trésor Public d'obtenir le blocage, puis le règlement, dans un délai de 15 jours, des sommes qui lui sont dues au titre d'amendes ou de condamnations pécuniaires.

Opposition carte par la banque : opération par laquelle la banque refuse toute transaction en cas d’utilisation abusive d’une carte par le titulaire de la carte (client-porteur).

Opposition carte par le client-porteur (titulaire) : opération par laquelle le titulaire (client-porteur) de la carte signale à sa banque, par courrier, Internet ou téléphone confirmé par courrier, la perte, le vol ou l’utilisation frauduleuse de la carte, ou le redressement / la liquidation judiciaire du bénéficiaire du paiement par carte.

Opposition chèque(s)/ chéquier(s) par l’émetteur (titulaire) : opération par laquelle l’émetteur d’un chèque ou le titulaire d’un chéquier, signale à sa banque, par courrier, Internet ou téléphone confirmé par courrier, la perte ou le vol ou l’utilisation frauduleuse du chèque/chéquier ou, le redressement / la liquidation judiciaire du bénéficiaire, de ce (ces) chèque (s)/chéquier(s).

Opposition sur prélèvement : opération par laquelle le titulaire d’un compte donne l’ordre à sa banque, par courrier Internet ou téléphone confirmé par courrier, de refuser à l’organisme émetteur la demande de(s) paiement(s) qu’il a présentée et pour laquelle une autorisation préalable de prélèvement avait été donnée.

Option : contrat par lequel l’acheteur de l’option acquiert la faculté d’acheter ou de vendre (il existe des options d’achat, CALL, et des options de vente, PUT) une quantité convenue d’un produit à une date déterminée, ou tout moment avant l’échéance, à un prix initialement fixé, moyennant une prime versée au vendeur de l’option. Cette prime est payée dès l’acquisition de l’option et quel qu’en soit le dénouement ultérieur. Le prix de cette prime est déterminé par le marché.

p

Plan d’Epargne en Actions (PEA) : il permet de constituer et de gérer avantageusement un portefeuille d’Sicav-FCP ou d’actions principalement françaises.
En respectant un délai de 5 ans minimum, les revenus et plus-values bénéficient en effet d’une exonération d’impôts (à l’exception des prélèvements sociaux).

Plan Epargne Logement (PEL) : produit d’épargne permettant de préparer un projet immobilier. Après une phase d’épargne de durée contractuelle, le titulaire du Plan Epargne-Logement peut obtenir un prêt épargne logement à un taux attrayant.

Plan Epargne Populaire (PEP) : compte de dépôts rémunéré assorti d’avantages fiscaux. Plusieurs types de PEP sont proposés en fonction des objectifs poursuivis par chacun.

Plus-value : différence entre le prix d’achat et le prix de vente.

Porte-Monnaie Electronique : moyen de paiement hébergé sur une carte (spécifique ou incorporée dans une carte de paiement) émise par un établissement de crédit et permettant à son titulaire d’effectuer des paiements de petits montants (actuellement de moins 30 euros). Il est rechargé par le client d’un certain montant et est utilisable chez les commerçants et prestataires de services adhérents.

Prélèvement : opération qui permet à la banque, conformément à l’autorisation de prélèvement donnée par le client, de payer un créancier en débitant son compte de dépôt.

Prélèvement impayé : rejet d’un prélèvement par la banque quand le solde disponible du compte est insuffisant pour le régler.

Prélèvements sociaux : il s’agit de taxes qui s’appliquent à la majorité des produits d’épargne. Elles s’élèvent actuellement à 11% (au 01/01/2008) et s’ajoutent au prélèvement libératoire ou à l’impôt sur le revenu. Elles se répartissent de la façon suivante : CSG : 7,5% ; CRDS : 0,5% ; contributions additionnelles : 2%.

Prêt : opération par laquelle la banque met à la disposition d’un client une somme d’argent. En contrepartie, celui-ci verse à la banque des intérêts et divers frais et lui rembourse le capital selon des modalités déterminées dans un contrat. Les prêts sont de diverses formes, selon leur objet : prêt immobilier, prêt à la consommation (prêt personnel, prêt affecté …).

Privilège de prêteur de deniers (PPD) : garantie réelle qui ne peut se prendre que sur un bien construit et qui produit les mêmes effets qu’une hypothèque.

Produits dérivés : instruments financiers reposant sur des valeurs mobilières ou sur des indices de marché (contrats à terme, options sur taux, indices, valeurs,…) qui permettent : soit d’atténuer les conséquences d’une évolution défavorable d’un marché, soit d’amplifier l’effet d’un investissement en anticipant une variation attendue.

q

Quotité disponible : part de ses biens dont on peut disposer à titre gratuit en faveur de toute personne.

r

Rating : terme anglais signifiant en français " notation ". Procédure à l’origine américaine qui consiste à évaluer et classer certaines émissions de valeurs mobilières en fonction de la capacité de l’émetteur à honorer ses engagements. Cette notation, faite par un organisme agréé, peut être recommandée par la COB ou obligatoire (titres de créances négociables d’une durée supérieure à deux ans). Certains Sicav-FCP de taux peuvent faire l’objet d’une notation.

Recherche de documents : prestation généralement payante de recherche et d’édition par la banque, à la demande du client, de documents concernant son compte (historique du compte, duplicata de relevés de compte, documents juridiques...).

Rejet de chèque : refus de paiement, par la banque de l’émetteur, d’un chèque remis à l’encaissement par le bénéficiaire. Le refus est le plus souvent dû à un défaut ou à une insuffisance de provision.

Rejet de prélèvement : refus du paiement d’un prélèvement du fait d’une insuffisance de provision ou d’une opposition demandée par le client.

Relevé de compte : document récapitulant les opérations enregistrées sur le compte d’un client pendant une période déterminée, généralement mensuelle. Il est conseillé de le conserver pendant 10 ans.

Remboursement périodique de prêt : paiement à la banque, à l’échéance contractuelle convenue, d’une partie du capital et des intérêts auxquels s’ajoutent des frais d’assurance éventuels.

Remise de chèque(s) : dépôt de chèque(s) par le client auprès de sa banque pour encaissement. Elle nécessite la signature du bénéficiaire au dos du chèque (endos) ainsi que l’indication du numéro de compte à créditer.

Retrait : opération par laquelle un client retire de son compte, au distributeur de billets ou au guichet, une certaine somme en espèces dont le montant est porté au débit de son compte. Les conditions de facturation ne sont pas les mêmes suivant que le retrait est fait ou non auprès d’une autre banque que la sienne, et à l’intérieur ou hors de l’Union Européenne.

s

Saisie attribution : procédure juridique permettant à un créancier de se faire payer le montant de sa créance. Le créancier doit nécessairement disposer d’un titre exécutoire (jugement). Il existe une somme insaisissable sur le compte (solde bancaire insaisissable) dans la mesure où ce compte est créditeur.

SBF 120 (SBF 250) : indices boursiers calculés par la Société de Bourse Française sur la base de 120 (250) valeurs pondérées par leur capitalisation boursière, valeurs du CAC 40 incluses.

Second marché : deux types de sociétés y figurent. D’une part, celles qui ne désirent pas entrer sur le marché officiel mais qui ont besoin de recourir à la Bourse. D’autre part, celles qui envisagent de se porter candidates au marché officiel et qui, par ce biais, peuvent se familiariser aux mécanismes financiers.

Seuil de cessions : les plus-values réalisées lors de la cession de valeurs mobilières sont imposables si le total des ventes dépasse un seuil fixé chaque année par la Loi de Finances. Les arbitrages réalisés au sein de contrats d’assurance-vie multisupports ne sont pas affectés par cette taxation.

Sicav : Société d’Investissement à Capital Variable procédant pour le compte de ses actionnaires à l’acquisition et à la gestion d’un portefeuille de valeurs mobilières. Les actionnaires peuvent acheter et vendre tous les jours des actions de la Sicav, sur la base de la valeur réelle de l’actif qui détermine la valeur de l’action (valeur liquidative).

Solde bancaire insaisissable : somme forfaitaire qui ne peut être saisie. Elle est destinée aux besoins alimentaires immédiats lorsque le compte est saisi. Toute personne dont le compte est saisi peut, sur simple demande auprès de sa banque dans les 15 jours suivant la saisie, disposer de cette somme insaisissable égale au RMI « pour une personne seule », dans la limite du solde créditeur du compte. Le solde bancaire insaisissable n’est possible que sur un seul compte même si le client dispose de plusieurs.

Solde du compte : différence entre les opérations de crédit et de débit enregistrées sur les comptes Le solde est dit créditeur (positif) lorsque le total de ses crédits excède celui de ses débits, et débiteur (négatif) dans le cas contraire.

t

Taux Effectif Global (TEG) : taux tenant compte de l’intérêt convenu, et de tous les autres frais annexes liés au prêt : assurances, frais de dossier, prise de garanties…

Taux d’intérêt : il s’exprime en pourcentage et désigne soit la rémunération de votre compte épargne, soit le taux du prêt qui vous est accordé et qui rémunère la banque.

TCN (Titre de Créances Négociables) : titre émis par une banque, une entreprise ou l’Etat contre prêt d’argent par un particulier ou une entreprise. Son montant minimum est de 150 000€ et sa durée s’échelonne entre 1 jour et 7 ans suivant les supports.

Télé-règlement : moyen de paiement permettant de régler à distance une dette. Il est à l’initiative du débiteur.

Testament : acte par lequel une personne dispose après son décès de tout ou partie de ses biens en faveur d’un ou plusieurs légataires.

TIP (titre interbancaire de paiement) : document qui permet de régler une facture, par transfert du compte de votre choix sur le compte de l’organisme éditeur (ex. EDF, France Telecom,…) de la somme due, rapidement et en toute sécurité.

Transfert de compte : changement d'agence ou de banque.

u

Usufruit : droit d’usage et de percevoir les revenus d’un bien dont on ne possède pas la propriété.

v

Valeur liquidative : valeur obtenue en divisant l’actif net d’un Sicav-FCP par le nombre de parts (FCP) ou d’actions (Sicav) en circulation.

Virement : c'est le transfert d'une somme d'argent entre deux comptes. Un virement peut être interne (entre deux de ses comptes) ou externe (en faveur d'un compte tiers). Il peut être occasionnel ou permanent.

Virement occasionnel automatisable dans l’Union Européenne : virement occasionnel, d’un montant inférieur ou égal à 50 000 €, émis dans l’UE (y compris la France), d’un compte vers un autre compte en fournissant l’identité correcte du bénéficiaire. En France, cette identité est fournie par le RIB et dans l’UE par l’IBAN et le BIC.

Virement occasionnel non automatisable émis sans RIB, BIC ou IBAN (Europe) ou émis hors d’Europe : virement soit ne remplissant pas les conditions d’automatisation dans l’UE (cf. déf. virement occasionnel automatisable dans l’UE), soit pour lequel le compte du bénéficiaire est situé en dehors de l’Union Européenne.

w

Warrant : bon de souscription d’action ou d’obligation, donnant le droit d’acheter à un prix déterminé et à une échéance donnée, un certain nombre de titres, actions ou obligations de la société émettrice du bon.

z

Zone Euro : la zone Euro est composée des 12 pays (Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, Finlande, France, Grèce, Irlande, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Portugal) qui ont adopté l’euro comme monnaie unique à partir du 01 janvier 2002.

LEXIQUE BOURSIER

A - B - C - D - E - F - G - H - I - K - L - M - N - O - P - R - S - T - U - V - W - Z

Les définitions du présent lexique figurant sur ce site internet sont fournies
à titre d'information uniquement et n'ont pas de valeur contractuelle.
a

Acquis au promoteur : chaque société de gestion reverse au Groupe Crédit du Nord, au titre de la distribution de ses SICAV et FCP, une rétrocession de commission sur les frais de gestion réels du dernier exercice certifié de chaque support. Le montant des rétrocessions calculé sur la valeur liquidative de chaque SICAV ou FCP et basé sur le taux moyen de rétrocession des 12 mois de l'exercice varie en fonction de sa classification AMF dans les proportions suivantes :

Classification Autorité des Marchés Financiers (AMF)
Rétrocession* de frais de gestion
au promoteur (31/12/2013)
Minimum
Maximum
> Actions des pays de la zone Euro
1,25%
1,74%
> Actions des pays de l'Union Européenne
1,69%
1,70%
> Actions françaises
1,06%
1,92%
> Actions internationales
1,08%
1,70%
> Diversifiés**
0,78%
1,53%
> Garantis / Fonds à formule
0,87%
1,18%
> Monétaires & Monétaires Court Terme
0,16%
0,23%
> Obligations et/ou titres de créances en Euro
0,56%
0,74%

Vous pouvez obtenir le détail de ces frais sur simple demande auprès de votre conseiller.

(*) Ces rétrocessions s'appliquent uniquement aux SICAV et FCP dont le promoteur est le Crédit du Nord.
(**) Hors Etoile PEA Sérénité.

Actif net : Ensemble des actifs d’une société (ou d’un FCP ou d'une SICAV) après déduction de l’intégralité de ses dettes.

Action : Titre négociable représentant la propriété d’une fraction du capital d’une société de capitaux.

Action à dividende prioritaire (ADP) : Action sans droit de vote mais avec un dividende prioritaire sur les actions ordinaires.

Arbitrage de Portefeuille : Technique utilisée par les professionnels de marché afin de gérer les portefeuilles de leurs clients en fonction de l'environnement économique et financier.

Assurance Vie : Contrat d’épargne qui permet de constituer un capital ou une rente au profit d’un assuré si celui-ci est en vie à la fin du contrat. S’il décède en cours de contrat, la transmission de l’épargne valorisée se fait au profit d’un ou plusieurs bénéficiaires désignés.

Attribution gratuite : Création d'actions réservées exclusivement aux anciens actionnaires, entraînant une augmentation du nombre d'actions.

Augmentation de capital : Augmentation des fonds propres d'une société par augmentation du nominal des actions existantes ou par création d'actions nouvelles.

Autorité de contrôle prudentiel (ACP) : autorité administrative indépendante fondée en janvier 2010 par fusion de la Commission Bancaire (C.B.), de l'Autorité de Contrôle des Assurances et des Mutuelles (A.C.A.M.), du Comité des Entreprises d'Assurances (C.E.A.) et du Comité des Etablissements de Crédit et des Entreprises d'Investissement (C.E.C.E.I.) ; elle a pour missions de surveiller l'activité en France des banques et des assurances, de coopérer aux activités de l'Autorité des Marchés Financiers (A.M.F) et de représenter la France en matières de Banque et d’Assurances dans les instances européennes et internationales.

Autorité des marchés financiers (AMF) : Autorité publique indépendante créée par la loi du 1er août 2003 et issue de la fusion de la Commission des Opérations de Bourse (COB), du Conseil des Marchés Financiers (CMF) et du Conseil de Discipline de la Gestion Financière (CDGF). Elle a pour mission de veiller à la protection de l’épargne investie en produits financiers, à l’information des investisseurs et au bon fonctionnement des marchés.

revenir en haut de la page
b

Barclays Euro Aggregate 3-5 : Indice boursier composé de titres obligataires européens à taux fixe de maturité comprise entre 3 et 5 ans émis en euros et dont la notation minimum est BBB- (échelle des agences de notation Standard & Poor's et Fitch) et Baa3 (échelle Moody's).

Bon de souscription : Droit de souscrire à une action à un prix fixé et cela jusqu'à une date déterminée.

Bon du trésor : Créance négociable émise par le Trésor Public pour une durée de vie qui varie entre 4 semaines et 5 ans.

Bourse : Place financière où l'on peut acheter et vendre des valeurs mobilières, des devises et autres instruments financiers.

revenir en haut de la page
c

CAC 40 (cotation assistée en continu) : Indice boursier de la place de Paris, calculé en continu à partir d’un échantillon de 40 valeurs (exclusivement des actions) principalement françaises, sélectionnées par un comité scientifique parmi les valeurs les plus représentatives et les plus actives. Pour la composition de cet indice, révisée régulièrement, les valeurs sont pondérées par leur capitalisation flottante (base 1000 au 31/12/87).

CAC All-Share® : Indice boursier regroupant toutes les entreprises cotées à Paris.

CAC All-Tradable®: Indice boursier  remplaçant l’indice SBF 250® depuis le 21 mars 2011

CAC Large 60 : Indice regroupant les indices CAC 40 et CAC Next 20

CAC® Mid 60: Indice boursier composé de 60 valeurs  dites moyennes.  Remplace l’indice  CAC Mid 100® depuis le 21 mars 2011.

CAC® Mid&Small*: Indice boursier regroupant les indices CAC Mid 60 et CAC Small. Remplace l’indice CAC Mid & Sma1l 190® depuis le 21 mars 2011.

CAC Next 20®: Indice boursier composé des 20 valeurs les plus représentatives après les 40 valeurs de l’indice CAC 40.

CAC® Small*: Indice composé de valeurs de petites capitalisations.  Remplace l’indice  CAC Small 90® depuis le 21 mars 2011

Call : Option d'achat.

Capital : Apports en nature ou en numéraire de la part des associés ou des actionnaires, à la société. Il pourra être augmenté ou diminué au cours de la vie de la société.

Capitalisation boursière : C'est la valeur d'une société, selon la Bourse, soit le nombre d'actions constituant le capital multiplié par le cours de Bourse.

Capitalisation / Distribution : Choix opéré par les SICAV et FCP de distribuer ou non les revenus encaissés de leur portefeuille. Quand les revenus sont capitalisés, ils ne sont pas imposables à l’impôt sur le revenu et contribuent à l’augmentation de la valeur liquidative des actions de Sicav et des parts de FCP.

Capitalisation flottante : Part du capital cotée en Bourse.

Certificat d'investissement (CI) : Action provisoirement séparée de son droit de vote. Elle peut être reconstituée intégralement, par l'achat du certificat ou du droit de vote.

Cession : Transfert de propriété d'un bien, d'un titre ou d'un droit entre deux personnes.

Cession à titre gratuit : Transfert de propriété sans contrepartie.

Cession à titre onéreux : Transfert de propriété moyennant une contrepartie (par vente ou par échange).

Change : Achat de la monnaie d'un pays contre celle d'un autre pays.

Classification : Chaque produit financier est classé dans une catégorie de A à D en fonction du risque qu'il comporte :

Catégorie A : produits intégralement garantis en capital.

Catégorie B : produits ayant un risque limité en capital.

Catégorie C : produits ayant un risque moyen à fort en capital.

Catégorie D : produits risqués au-delà du capital investi.

En complément de cette classification, certains instruments financiers peuvent nécessiter, compte tenu de leur complexité, des connaissances particulières avant d'être négociés. Ils sont identifiés par la mention «complexe» qui apparaît à la suite de la catégorie du produit.

Contrat à terme : Produit financier " dérivé " qui engage un acheteur et un vendeur sur le prix d'un bien qu'ils s'échangeront à une échéance donnée. Il pourra être revendu ou racheté avant la date d'échéance.

Cotation : Cours d'une valeur en fonction des offres et des demandes.
Sur NYSE Euronext, la séance se déroule de 9h00 à 17h35 pour la majorité des valeurs cotées en continu.
Certaines valeurs peuvent toutefois faire l'objet de cotations sur des plages horaires différentes.

Pour les valeurs moins liquides, les transactions ne s'effectuent qu'à une heure précise :
- valeurs Eurolist non cotées en continu : fixing à 11h30 et 16h30,
- valeurs du Marché Libre : fixing à 15h00,
- valeurs Alternext non cotées en continu : fixing à 15h30.

Les informations affichées sont indicatives. Votre ordre sera transmis pour exécution en fonction de l'horaire ou plage de cotation de la valeur traitée.

Coupon : Revenu distribué par une obligation.

Coupon couru : Fraction d'intérêt attaché à une obligation depuis son émission ou depuis le détachement du dernier coupon.

Courtage : Frais dus à l'intermédiaire financier en rémunération d'opération d'achat ou de vente de titres.

Couverture : Dépôt de garantie nécessaire pour la réalisation d'opérations sur le Service de Règlement Différé.

CRDS : Prélèvement effectué au titre de la Contribution au Remboursement de la Dette Sociale de 0,50 % sur les revenus et plus-values concernés. (taux en vigueur au 01/01/2013)

Crédit d'impôt : Créance sur le Trésor.

CSG : Prélèvement effectué au titre de la Contribution Sociale Généralisée de 8,20 % (taux en vigueur au 01/01/2013) sur les revenus et plus-values concernés.

revenir en haut de la page
d

(DICI) Document d'Information Clé pour l'Investisseur : Afin d'offrir à chaque investisseur des informations plus claires et plus synthétiques sur les fonds dans lesquels il souhaite investir, le prospectus dit « simplifié » est progressivement remplacé par le Document d'Information Clé pour l'Investisseur ou « DICI ». Son but est de mettre à votre disposition tous les éléments nécessaires à une meilleure compréhension et de vous aider à la comparaison des différents FCP et SICAV européens. Quels sont les avantages du DICI ?

  • Avec le DICI, vous avez accès aux informations nécessaires à votre prise de décision dans un document volontairement court.
  • Le format standardisé du DICI vous permet d'obtenir une information claire et synthétique. Son but est de mettre à votre disposition tous les éléments nécessaires à une meilleure compréhension et de vous aider à la comparaison des différents FCP et SICAV européens.
  • L'affichage du profil de risque et de rendement du produit sur une échelle allant de 1 à 7 vous permet de prendre facilement conscience du risque du produit.
  • Le DICI affiche un tableau des frais courants réellement prélevés l'année précédente, ainsi que les taux maximums de frais d'entrée et sortie. Cela vous offre une vision plus précise.


Diversifié : Combinant plusieurs classes d'actifs (monétaire, obligataire, actions…).

Dividende : Au sens strict, revenu d’une action représentant la part des bénéfices distribuée par une société à ses actionnaires. Sur le site, par souci de simplification, ce terme a été étendu à l'ensemble des revenus servis par nos SICAV et FCP.
Dans le langage courant, on emploie fréquemment le mot coupon pour désigner le revenu d'un titre.

Division : Division de la valeur nominale des actions d'une société, d'un FCP ou d'une SICAV, entraînant une multiplication du nombre d'actions composant le capital dans les mêmes proportions.

Domicile fiscal : Une personne est dite avoir son foyer fiscal en France, quelle que soit sa nationalité si elle satisfait à une des conditions suivantes : avoir son foyer en France, avoir passé plus de 183 jours au cours d'une même année sur le territoire français, exercer une activité professionnelle à titre principal en France, ou avoir le centre de ses intérêts économiques en France.

Dow Jones Industrial Average: Indice boursier historique aux États-Unis. Il regroupe les 30 principales valeurs.

Droit d’attribution : En cas d'attribution gratuite, on détache un droit d'attribution des actions anciennes, un certain nombre de droits permettant d'obtenir une action gratuite.

Droits d’entrée : Egalement dénommés « commissions de souscription », ils représentent les frais à payer pour l’achat de parts ou de titres de SICAV/FCP. Ils s’ajoutent à la valeur liquidative pour constituer le prix de souscription.

Droits de garde : Frais liés au dépôt de valeurs mobilières dans une banque. Ils rémunèrent cette dernière pour les services qu’elle assure : conservation et opérations sur titres, versement des dividendes sur les comptes.

Droits de sortie : Egalement dénommés "commissions de rachat" ils représentent les frais à payer pour la vente de de titres de SICAV/FCP.

Droit de souscription : En cas d'augmentation de capital, on détache un droit de souscription de l'action ancienne, un certain nombre de droits permettant d'acquérir une nouvelle action au prix fixé dans les modalités d'émission.

Droit de vote : Droit attaché à chaque action ordinaire, offrant la possibilité de voter lors des assemblées d'actionnaires. Les actions à dividende prioritaire et les certificats d'investissement sont dépourvus de droit de vote.

Duration : Durée de vie moyenne pondérée d'une obligation. La duration est inférieure à la valeur résiduelle de l'obligation, sauf pour les obligations à coupon zéro, dont la duration est égale à la durée résiduelle.

revenir en haut de la page
e

Echelle de profil de risque : Graduation du risque potentiel encouru par l'investisseur. Le risque est une composante naturelle de l'investissement sur les marchés financiers. Il est la contrepartie incontournable d'une espérance de performance de même niveau.
Pour permettre aux investisseurs de sélectionner une SICAV ou un FCP avec une bonne vision de ces deux critères (risque et rendement), les autorités européennes ont défini un indicateur synthétique de risque et de rendement. Les modalités de calcul de ce nouvel indicateur s'imposent à toutes les sociétés de gestion européennes, permettant ainsi aux investisseurs de comparer entre eux les différents fonds et SICAV sur une même échelle, quelque soit le pays d'origine du fonds.
Cet indicateur se matérialise par une échelle de 7 catégories, comprises entre 1, pour les supports présentant le risque et le potentiel de rendement les plus faibles, et 7, pour ceux présentant le risque et le potentiel de rendement les plus élevés. La catégorie dans laquelle est classé une SICAV ou un FCP peut évoluer en fonction des conditions de marché : ainsi, la société de gestion est en charge de suivre et de mettre à jour cet indicateur en fonction des variations des marchés.
Voir "détails des Profils de risque".

Echelon de cotation (appelé également "pas de cotation") : Ecart minimal autorisé sur un marché entre deux cours d'une même valeur. Lorsqu’une valeur mobilière bénéficie d’une gestion dynamique de son cours, plus la tranche de montant dans laquelle figure le cours est élevée, plus l’échelon de cotation est grand.

A titre indicatif, le tableau ci-dessous reprend les échelons de cotation qu'Euronext Paris applique depuis le 16/07/2009 :

Limite de cours inférieure
Limite de cours supérieure
Echelon de cotation
0,000 €
9,999 €
0,001 €
10,000 €
49,995 €
0,005 €
50,00 €
99,99 €
0,01 €
100,00 €
-
0,05 €

Effet de Cliquet : Permet, à échéances régulières préalablement arrêtées, d'engranger les hausses d'un indice de référence constatées dans l'intervalle écoulé ; le niveau atteint par l'indice à la date du cliquet constitue le nouveau seuil de calcul de la performance pour l'intervalle suivant.

Effet de Levier : Multiplication des opportunités de gain ou de perte sur le Service de Règlement Différé, liée au fait qu'on a la possibilité d'acheter ou de vendre pour des montants supérieurs à ses titres et liquidités.

EONIA (Euro Overnight Index Average) : Taux de référence des dépôts non garantis par un gage sur titres, que les banques effectuent entre elles au jour le jour dans la zone Euro. Il est calculé par la banque centrale européenne et diffusé par la Fédération européenne bancaire.

EURIBOR (Euro InterBank Offered Rate) : Taux du marché européen. Il est calculé en effectuant la moyenne arithmétique des taux offerts pour une échéance déterminée (entre 1 semaine et 12 mois) sur le marché bancaire européen, à partir des cotations fournies par le même échantillon que celui utilisé pour l’EONIA.

EUROLIST Euronext : Les plus importantes sociétés sont cotées sur la place financière de Paris sont classées par ordre alphabétique et identifiables grâce à un compartiment de capitalisation :
A : capitalisations supérieures à 1 milliard d’euros,
B : capitalisations comprises entre 150 millions et 1 milliard d’euros inclus,
C : capitalisations inférieures à 150 millions d’euros.

EURO MTS (Market Trading System) : Indices qui mesurent la performance des emprunts d'États souverains de la zone Euro, à taux fixes et liquides.

EURONEXT : Bourse paneuropéenne regroupant les marchés d’actions et de produits dérivés d’Amsterdam, de Bruxelles, de Lisbonne et de Paris, et celui de produits dérivés de Londres.

Euro Stoxx 50 : Indice boursier lancé en février 1998, qui couvre les pays de la zone Euro. Il comprend 50 des plus grandes valeurs de la zone, sélectionnées en fonction de leur capitalisation boursière, leur liquidité et leur représentativité sectorielle.

Exposition au risque  : Plus précise que la composition du portefeuille, cette notion instituée par l’AMF tient compte en permanence des opérations en cours, notamment de celles réalisées sur les marchés dérivés, qui peuvent augmenter ou diminuer les risques de la gestion selon les fluctuations des marchés de référence. Avoir un seuil d’exposition minimum au risque actions de 60% signifie que les gérants ne pourront à aucun moment réduire l’exposition en-deçà de ce seuil, de façon à maintenir une corrélation étroite avec l’évolution des marchés conforme à la nature de cette catégorie de SICAV ou de FCP.

revenir en haut de la page
f

FCP (Fonds Commun de Placement) : Copropriété de valeurs mobilières gérée par une société de gestion pour le compte des porteurs de parts ; le FCP ne dispose pas de la personnalité juridique.

FCPI (Fonds Commun de Placement dans l'Innovation) : Les FCPI ont pour vocation de permettre aux particuliers de participer au financement de petites et moyennes entreprises (PME) françaises voire européennes (depuis le 01/01/2003) dites «innovantes», principalement non cotées en bourse et employant moins de 2000 salariés. Le critère innovant d’une société s’apprécie d’après son niveau de dépenses en recherche et développement ou d’après l’obtention du label OSEO. Leur actif doit être investi à hauteur de 60% minimum en titres de PME innovantes.

FIP (Fonds d'investissement de proximité) : les FIP ont vocation à favoriser le développement des PME régionales (répondre au manque de fonds propres, assurer leur pérennité et celle des emplois). Leur actif doit être investi à 60% minimum en titres de PME majoritairement non cotées, issues, selon les années, de 3 ou 4 régions limitrophes et dont 10% au moins doivent être créées depuis moins de 5 ans. Les PME sélectionnées doivent également employer moins de 250 salariés, réaliser un chiffre d’affaire inférieur à 50 M€ dont le total de bilan annuel n’excède pas 43 M€.

Fixing : Cotation d'une valeur en fonction des offres et des demandes réalisées en une fois.

Fonds profilés : SICAV et FCP permettant aux détenteurs de portefeuille de ne pas se soucier de la gestion de celui-ci, et en particulier sur sa répartition entre obligation, action et monétaire ainsi que sur le choix de la répartition géographique des actions (japonaises, européennes, américaines…).
Dans le cadre d'un fonds profilé, c'est le gérant qui prend ces décisions en fonction des commentaires et analyses des stratèges de la banque et en fonction du degré de risque fixé pour le fonds.

Frais de bourse : Comprennent le courtage perçu lors de l’exécution d’un ordre.

revenir en haut de la page
g

Gestion alternative : Technique de gestion de portefeuille qui permet d'extérioriser des performances décorrélées de l'évolution des marchés traditionnels.

Growth (croissance) : Concept réunissant des valeurs offrant des perspectives de croissance bénéficiaire et dont l'activité s'exerce dans les secteurs à potentiel de développement élevé.

revenir en haut de la page
h

Horizon de Placement : Période pendant laquelle l’investisseur envisage de placer et de laisser fructifier son épargne.

revenir en haut de la page
i

Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF) : C'est un impôt sur les patrimoines privés d'une valeur nette dépassant un seuil fixé chaque année.
Pour consulter la fiscalité de l’ISF en vigueur, cliquez ici.

Indexation : Dans le cadre de certaines opérations, les montants peuvent être indexés sur un indice spécifique afin d'éliminer le risque lié à l'érosion monétaire.

Indicateur de référence : La performance d’un fonds peut être comparée à celle de son indicateur de référence. Toutefois, elle peut en différer du fait d’une gestion active.

Indice : Instrument mesurant les performances d'une classe d'actifs (actions, obligations, marché monétaire), d'une zone géographique, d'un marché, …

Indice de référence (ou indice de gestion) :  La performance d’un fonds peut être comparée à celle de son indice de référence. Toutefois, elle peut en différer du fait d’une gestion active. Indicateur en comparaison duquel s’apprécie la performance d’un FCP ou d'une SICAV sur la durée d’investissement recommandée. L’Indice peut être pur (indice monétaire, obligataire ou action) ou composé d’un ensemble d’indices représentatifs de l’évolution de divers marchés et classes d’actifs ; on parle alors d’indice composite, notamment dans le cas d’une gestion diversifiée. L’objectif d'un FCP ou d'une SICAV indiciel est de répliquer la performance de son indice.

Information sur la classification et le profil de risque :

- Classification

Chaque produit est classé dans une catégorie de A à D en fonction du risque qu’il comporte :

La catégorie A regroupe les produits intégralement garantis en capital.
La catégorie B rassemble les produits ayant un risque limité en capital.
La catégorie C reprend les produits ayant un risque moyen à fort en capital.
La catégorie D est réservée aux produits risqués au-delà du capital investi.

A
B
C
D
Produits intégralement garantis en capital.


Produits contenant une garantie contractuelle intégrale et inconditionnelle du capital investi, permanente ou à une ou plusieurs échéance(s) connue(s) par le client.

Cette garantie porte sur le montant investi net de frais.
Produits ayant un risque limité en capital.


Cette catégorie regroupe deux types de produits :

- les Produits contenant une garantie contractuelle partielle et inconditionnelle du capital investi, permanente ou à une ou plusieurs échéance(s) connue(s) par le client. Cette garantie porte sur le montant net de frais.

- les Produits ne contenant pas de garantie contractuelle de capital mais basés sur des sous jacents ayant un risque raisonnablement limité.
Produits ayant un risque moyen à fort en capital.


Produits à risque moyen à fort en capital dont les pertes ne peuvent dépasser le montant du capital investi.
Produits risqués au delà du capital investi.


Produits dont les pertes peuvent dépasser le montant du capital investi.

- Profil de risque

Pour permettre à l'investisseur de sélectionner un FCP ou une SICAV avec une vision précise de l'ensemble des paramètres de décision, cette classification est complétée par l'échelle de niveau de risque, dont les catégories ont été définies par les autorités européennes. Cette échelle est croissante, allant de 1 pour le niveau de risque et le potentiel de rendement les plus faibles (ce qui ne signifie pas nécessairement « sans aucun risque »), jusqu'à 7 pour le niveau de risque et le potentiel de rendement les plus élevés.

Cet indicateur reflète une mesure de la volatilité annualisée de chaque SICAV ou FCP en se basant sur des données historiques de celui-ci (en général sur les cinq dernières années glissantes). La volatilité mesure l'ampleur des variations du cours d'un actif financier. Elle sert de paramètre de quantification du risque de rendement et de prix d'un actif financier.

La catégorie d'un FCP ou d'une SICAV, allant de 1 à 7 sur l'échelle de risque et de rendement, est la conséquence des conditions de marché des périodes sur lesquelles elle a été calculée. Un changement des conditions de marché peut provoquer un changement de catégorie.

Profil de risque

Par ailleurs, la volatilité d'un fonds ne constitue qu'un des risques auxquels l'investisseur peut être exposé sur un placement. Il est vivement recommandé de s'en référer au DICI (Document d'Investissement Clé pour l'Investisseur) afin de considérer tous les risques afférents au placement choisi.

Instruments financiers : ils regroupent :
- les actions et autres titres donnant ou pouvant donner accès aux droits de vote (certificats d'investissement, bons de souscription d'actions, etc.) ;
- les titres de créances (obligations, titres subordonnés à durée indéterminée, etc.) ;
- les parts ou actions d'organismes de placement collectif (SICAV, FCP, etc.) ;
- les instruments financiers à terme (contrats d'option d'achat ou de vente, contrats financiers à terme, contrats d'échange, etc.).

Intérêt : Rémunération du capital prêté.

Introduction en bourse : Entrée sur le marché des actions d'une société en vue de leur cotation. Ce système permet à l'entreprise de recourir à d'autres capitaux que l'emprunt pour se financer, en échange de quoi elle accepte la dilution de son capital et la présentation de comptes transparents.

Investisseur Institutionnel : Ce sont les grands établissements financiers, intervenant sur les marchés pour leur compte ou celui de leurs clients : sociétés d'assurance, les caisses de retraite, la Caisse des Dépôts et les actifs gérés par les banques (Sicav, FCP).

ISIN (International Securities Identification Number) : Identifiant international composé de 12 caractères alphanumériques dont les 2 premiers représentent le pays d’origine.

revenir en haut de la page
k

Krach : Chute brusque et importante de l'ensemble des cours de Bourse.

revenir en haut de la page
l

Liquidation : Dernier jour du mois boursier sur le Service de Règlement Différé.

Liquidité : Plus ou moins grande facilité à revendre un titre en fonction des quantités échangées habituellement.

revenir en haut de la page
m

Mandat de gestion : Contrat par lequel la gestion d'actifs financiers est déléguée à un établissement selon des directives précises (objectif de gestion).

Marché au comptant : Marché sur lequel les opérations traitées sont exécutées immédiatement.

Marchés dérivés : Organisés ou de gré à gré, ces marchés sont utilisés pour se couvrir, spéculer ou arbitrer entre plusieurs marchés. Les produits financiers qui s'y rattachent sont les contrats à terme, les forwards, les options et les SWAP.

Marché primaire : Marché des titres à leur émission.

Marché secondaire : Marché des titres après leur émission.

MATIF : Compartiment de la Bourse de Paris sur lequel se traitent des produits dérivés sur taux d'intérêt et matières premières.

Maturité : Durée de vie restante d’un actif financier.

MiFID (MIF ou MiFID en anglais -Markets in Financial Instruments Directive-): est une directive communautaire concernant les marchés d’instruments financiers qui a pour objectif de participer à la construction d’un marché de capitaux plus intégré et plus efficace afin de renforcer la compétitivité internationale et d’améliorer la protection des investisseurs à l’intérieur du marché européen. La Directive cadre (Directive 2004/39/CE) a été publiée le 30 avril 2004 pour une transposition par les Etats membres courant 2007. En France la Directive MIF est entrée en vigueur le 1er novembre 2007.

MONEP : Compartiment de la Bourse de Paris sur lequel se négocient des produits dérivés sur actions et indices boursiers français et européens.

Monétaire : Produit à risque très faible offrant un rendement proche des taux courts et donc en général relativement faible.

Moyenne mobile : Indicateur permettant de calculer la moyenne d’un titre sur une période donnée glissante. Chaque point de la moyenne mobile x est la moyenne des x cours précédant ce point et permet d’identifier si la tendance est haussière ou baissière.

MSCI : Gamme d'indices réalisés par Morgan Stanley Capital International. Le MSCI World porte sur un échantillon d'environ 1 600 actions de compagnies établies dans 24 pays développés. L'indice MSCI Europe mesure la performance des plus importantes entreprises établies dans 16 pays européens différents. L'indice MSCI Pacifique hors Japon présente le rendement des plus grandes compagnies de la zone.

Multigestion : Méthodologie de sélection à la fois des actifs, des styles de gestion et des gérants visant à réduire le risque.

revenir en haut de la page
n

Nasdaq (National Association of Securities Dealers Automated Quotations) : A la fois place de cotation aux Etats-Unis et indice boursier composite regroupant principalement les valeurs à fort potentiel de croissance ( valeurs technologies, sociétés de grande taille).

Nikkei 225 : Indice de référence de la Bourse de Tokyo qui recouvre les 225 plus grosses capitalisations.

Nominal : Valeur initiale d'un titre.

Notionnel : Emprunt fictif servant de support à un contrat à terme du MATIF.

NYSE (New York Stock Exchange) : Marché new-yorkais, le plus grand du monde en terme de capitalisation boursière.

revenir en haut de la page
o

OAT (Obligation Assimilable du Trésor) : Obligation représentative d'un emprunt lancé en plusieurs tranches successives par le Trésor Public à partir d'un calendrier préétabli. Les obligations de toutes les tranches présentent des conditions identiques de durée et de taux ; seul peut varier le prix d'émission, afin de corriger l'incidence d'une variation de taux entre les différentes périodes d'émission.

Obligation : Valeur mobilière représentative d'un droit de créance sur un émetteur, d'une durée à moyen/long terme.

Obligation convertible : Obligation qui permet à son détenteur de devenir actionnaire de la société émettrice à tout moment, au prix d’une rémunération inférieure à celle d’une obligation classique.

Obligation à coupon zéro : Obligation qui ne propose à son titulaire aucun versement d’intérêt, et dont le prix d’émission est en conséquence réduit. Les intérêts sont versés en une seule fois à l’échéance de l’obligation.

ORA (Obligations Remboursables en Actions) : Obligations remboursées à l'échéance par l'attribution d'actions de la société émettrice, selon une parité définie à l'émission.

Offre à prix ferme (OPF) : Procédure d'introduction en Bourse fixant la quantité et le prix unique des titres à vendre.

Offre à prix minimum (OPM) : Procédure d'introduction en Bourse fixant la quantité mais où le prix dépendra de l'offre et de la demande.

Offre Publique d'Achat (OPA) ou d'échange (OPE) : Proposition de rachat d'une entreprise cotée en Bourse contre un prix d'achat unique pour tous les titres qui se présentent (OPA) ou contre les propres actions de la société initiatrice en rémunération des titres présentés (OPE).

Offre Publique de Vente (OPV) : Opération par laquelle une société ou un actionnaire de cette société propose de s'introduire dans le public une certaine quantité de titres à un prix déterminé.

SICAV et FCP coordonné : Un FCP ou une SICAV est dit coordonné s'il est originaire de l'Union Européenne et s'il est régi par la disposition de la directive communautaire 85-611 du 20/12/85. Cela lui permet d'être plus librement commercialisé au sein des pays membres de l'Union.

Option : Contrat par lequel l'acheteur acquiert la faculté d'acheter ou de vendre (il existe des options d’achat, CALL, et des options de vente, PUT) une quantité convenue d’un produit à une date déterminée, à un prix initialement fixé, moyennant le versement d’une prime au vendeur de l’option. Cette prime est payée dès l'acquisition de l'option et quel qu'en soit le dénouement ultérieur. Le prix de cette prime est déterminé par le marché.

Option d'achat : Droit d'acheter.

Option de vente : Droit de vendre.

revenir en haut de la page
p

PEA (Plan d'Epargne en Actions) : Portefeuille constitué d’actions ou de SICAV/FCP européens (minimum 75% de valeurs de la communauté Européenne + Norvège + Liechtenstein + Islande) permettant de bénéficier, sous certaines conditions, d'une exonération d'impôt sur les dividendes et les plus-values. Des versements peuvent y être effectués jusqu'à 132 000 euros ou 264 000 euros pour un couple marié (2 PEA).

PER (Price Earning Ratio) : Rapport entre le cours de bourse et le bénéfice par action. (= Multiple de capitalisation).

Performance : Pour une action, elle est établie en tenant compte de la plus-value réalisée ou potentielle, augmentée des dividendes reversés sur une période donnée.

Point de base : Centième de pourcentage (0,01 %).

Portefeuille : Ensemble de valeurs mobilières d'une personne.

Plus-value : Différence entre le prix d’achat et le prix de vente d'un titre.

Prélèvement obligatoire à titre d’acompte sur l’impôt sur le revenu :
Suite à la suppression de l’option Prélèvement Forfaitaire Libératoire, les revenus du patrimoine sont soumis depuis le 1er janvier 2013 au barème progressif de l’impôt sur le revenu. Ces revenus font l’objet, au moment de leur versement, d’un prélèvement obligatoire de 21 % pour les dividendes et 24 % pour les intérêts. Les contribuables répondant à certaines conditions de revenus peuvent demander une dispense d’acompte.

Prélèvements sociaux : Fiscalité en vigueur au 01/01/2013 (Cf. LDF 2013). Il s’agit de taxes ou prélèvements qui s’appliquent à la majorité des produits d’épargne. Au 1er janvier 2013 le taux global des PS s’élève à 15,5%. Les PS s’ajoutent à l’impôt sur le revenu et se répartissent de la façon suivante : CSG : 8,2%; CRDS : 0,5%; prélèvement social : 4.5%; contribution additionnelle au prélèvement social: 0,3% et prélèvement de solidarité : 2 %.

Prime d'émission : Somme s'ajoutant au nominal pour donner le prix d'émission des actions nouvelles lors d'augmentation de capital.

Prime de remboursement : Somme qui s'ajoute au nominal lors du remboursement pour certaines obligations.

Prime de risque : Différence de rentabilité entre une action et une obligation. Un risque pris supérieur est compensé par une rémunération plus élevée.

Produits dérivés : Instruments financiers reposant sur des valeurs mobilières ou sur des indices de marché (contrats à terme, options sur taux, indices, valeurs,…) qui permettent :
- soit d’atténuer les conséquences d’une évolution défavorable d’un marché
- soit d’amplifier l’effet d’un investissement en anticipant une variation attendue.

Put : Option de vente.

revenir en haut de la page
r

Rating : Terme anglo-saxon signifiant en français « notation ». Procédure qui consiste pour un organisme agrée à évaluer et classer certaines émissions de valeurs mobilières en fonction de la capacité de leur émetteur à répondre à ses engagements.

Rendement : Dividende rapporté au cours de l'action.

Report : Opération permettant de reporter (on parle de prorogation) une position prise préalablement sur un titre avec Service de Règlement Différé.

Réserve : Part des bénéfices non distribués.

Retail Matching Facility (RMF) : Le système d'appariement des ordres passés par des particuliers sur les marchés au comptant réglementés européens est un mode de traitement des ordres d'Euronext. Il permet de pouvoir bénéficier d'une amélioration de prix d'exécution par rapport à celui traité sur le carnet d'ordres central d'Euronext.

revenir en haut de la page
s

SBF 120®: Toutes les valeurs qui font partie des indices CAC Large 60 et CAC Mid 60. Pour la composition de cet indice, révisée régulièrement, les valeurs sont pondérées par leur capitalisation flottante (base 1 000 au 28/12/90).

SCI (Société Civile Immobilière) : La Société Civile Immobilière (SCI) est une société ayant pour objet l’acquisition, la gestion et la location d’immeubles (bâtis ou non bâtis), dont elle est devenue propriétaire par suite d’apport d’achat ou de construction. Les SCI constituent pour les particuliers ou pour les entreprises un instrument de gestion patrimoniale.

SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) : La SCPI a pour objet l'acquisition et la gestion d'un patrimoine immobilier locatif. Société Civile pouvant faire appel à l'épargne publique, elle donne accès à un patrimoine immobilier diversifié pour une mise de fonds réduite (diversification de la typologie des biens et de la localisation). Elle présente l’avantage d’une absence de soucis de gestion (gestion locative déléguée) et d'une gestion professionnelle..

Sensibilité : Indicateur qui mesure le pourcentage de variation, à la hausse comme à la baisse, du cours d'une obligation ou de la valeur liquidative d'un FCP ou d'une SICAV monétaire ou obligataire, induite par une fluctuation de 1 % des taux d'intérêt du marché.
Par exemple : la valeur liquidative d'un FCP ou d'une SICAV de sensibilité 3 passera de 100 à 103 lorsque les taux baissent de 1 % et inversement de 100 à 97 lorsqu’ils augmentent de 1%.

Sicav : Société d’Investissement à Capital Variable procédant à l’acquisition et à la gestion d’un portefeuille de valeurs mobilières pour le compte de ses actionnaires. Ceux-ci peuvent acheter et vendre des actions de la SICAV, sur la base de la valeur liquidative.

Spread : Différentiel de taux entre le rendement d'un emprunt privé et celui d'un emprunt d’État.

SRD (Service à Règlement Différé) : Il est possible, moyennant une commission de règlement différé , de passer des ordres avec SRD sur certaines valeurs, permettant ainsi le déroulement de l'ordre en fin de mois (espèces et livraison de titres).
Pour en savoir plus, cliquez ici.

Standard & Poor’s 500 (S&P 500) : Indice de référence aux Etats-Unis portant sur les 500 principales valeurs.

Stock options : Option d'achat ou de souscription d'actions et portant sur les actions de l’entreprise du bénéficiaire.

Stock picking : Technique de sélection des actions en fonction des caractéristiques propres à l’entreprise et non de leur appartenance à un secteur ou à un indice.

STOXX ®Europe 600*: Indice construit à partir des 600 valeurs de toutes tailles de capitalisations boursières en terme de flottant, opérant dans 18 pays. Il couvre les pays de l’Union Européenne, auxquels s’ajoutent la Suisse et la Norvège. Sa composition est révisée tous les trimestres en mars, juin, septembre et décembre.
*nouvelle dénomination depuis  le 1er mars 2010 en remplacement du Dow Jones STOXX 600

STOXX 50®* : Indice boursier lancé en février 1998 couvrant l’Europe entière. Il est constitué d’un échantillon de 50 des plus grandes valeurs européennes.
*nouvelle dénomination depuis  le 1er mars 2010 en remplacement du Dow Jones STOXX 5

Swap : Terme anglais signifiant échange :
- un swap de taux d'intérêt est un échange de conditions de taux d'intérêt portant sur des montants de capitaux identiques,
- un swap de devises est un échange d'endettements libellés dans des devises différentes.

revenir en haut de la page
t

Taux d’intérêt : Il s’exprime en pourcentage et désigne soit la rémunération de votre compte épargne, soit le taux du prêt qui vous est accordé et qui rémunère la banque.

Taux de rotation : Calculé quotidiennement en divisant le nombre de titres échangés sur un marché réglementé par le nombre de titres cotés. Les données quotidiennes sont additionnées afin d'obtenir le taux de rotation annuel.

Taux fixe : Taux restant inchangé pendant toute la durée du prêt. Il permet de connaître quel sera le montant de remboursement d'un prêt.

Taux variable : Taux ajusté en fonction d'un élément représentatif des conditions auxquelles la banque doit elle-même emprunter sur les marchés financiers pour vous prêter (financement aux conditions du marché).

TCN (Titre de Créances Négociables) : Titre émis par une banque, une entreprise ou l’Etat contre un prêt d’argent par un particulier ou une entreprise.

Titres : Terme regroupant les actions et les obligations.

Titre de créance: Un titre de créance est un titre représentatif d’un emprunt émis sur un marché négociable. Il peut s’agir d’un titre de créance négociable à court terme, de moins d’un an (Certificat de dépôt négociable, billet de trésorerie...), moyen terme, de 1 à 5/7 ans (bon à moyen terme négociable, bon du Trésor) ou enfin à long terme, de 7 (parfois moins) à 20 ans et plus (obligation).

Titre participatif : Obligation dont le coupon est constitué d'un rendement fixe auquel s'ajoute une indexation sur le chiffre d'affaires, les résultats ou la valeur ajoutée d'une entreprise.

Titre au porteur : Titre ne mentionnant pas le nom de son propriétaire.

Titre nominatif : Titre mentionnant le nom de son propriétaire. Le titre au nominatif pur est inscrit dans les registres de la société qui l’a émis, le titre au nominatif administré est inscrit dans les registres d’un établissement qui fournit à la société émettrice le détail des détenteurs de ses actions.

Titrisation : Technique financière consistant à transformer un portefeuille de créances en titres négociables cédés à des investisseurs.

TOPIX : Indice élargi de la Bourse de Tokyo qui regroupe plus de 1 700 valeurs.

TTF (Taxe sur les Transactions Financières) : Taxe de 0,20% (taux en vigueur au 1er août 2012) sur toutes les acquisitions d’actions ou de titres de capital assimilé de sociétés françaises dont la capitalisation boursière excède 1 milliard d’euros dès lors que ces titres sont admis sur un marché réglementé. La liste des sociétés concernées est fixée par un arrêté.

revenir en haut de la page
u

Unité de compte : Nom donné aux supports d’investissement disponibles dans les contrats d’assurance vie ou de capitalisation (généralement composés d’un ou plusieurs supports actions, obligations, SICAV et FCP, mais aussi parfois de parts de SCI, de titres EMTN, …). La valeur des unités de compte évolue en fonction de la variation du cours ou de la valeur du support de référence.

revenir en haut de la page
v

Valeur liquidative (VL) : Division de l'actif net total d'un FCP par son nombre de parts ou d'une SICAV par son nombre d'actions.

Valeur nominale : Part d'emprunt représentée par une obligation ou fraction du capital social pour une action.

Value : Concept, traditionnellement opposé à celui de “growth”, qui recouvre les sociétés dont les perspectives de croissance bénéficiaire sont faibles, mais aussi les valeurs qui sont en situation de retournement ou qui peuvent faire l'objet d'OPA, et qui paraissent de ce fait sous évaluées.

Vie moyenne : Durée de vie d'un emprunt obligataire (ou d'un portefeuille) calculée en tenant compte des conditions d'amortissement (in fine, par tranches, etc...)

Volatilité : Mesure de l'amplitude des variations de cours d'un titre autour de sa valeur moyenne. C’est un indicateur de risque qui s'apprécie sur une période de 52 semaines. Plus la volatilité est élevée, plus le risque est statistiquement grand. Par exemple, un titre dont la volatilité est forte verra son cours évoluer dans une fourchette relativement large, induisant ainsi de plus forts gains ou, a contrario, de plus fortes pertes.

revenir en haut de la page
w

Warrant : Bon de souscription d’action ou d’obligation, donnant le droit d’acheter ou de vendre à un prix déterminé et à une échéance donnée, un certain nombre de titres, actions ou obligations de la société émettrice du bon.

revenir en haut de la page
z

Zone Euro : La zone Euro est composée des pays (Allemagne, Autriche, Belgique, Chypre, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Irlande, Italie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Portugal, Slovaquie et Slovénie) qui ont adopté l’euro comme monnaie unique.

revenir en haut de la page